Comment se porte l'édition européenne ?

Le secteur de l'édition en Europe a généré un chiffre d'affaires de 22 milliards en 2014.

La Fédération des Éditeurs européens (FEE) publiait fin novembre une étude sur l'industrie du livre en Europe en 2014.

22 milliards d'euros

Selon cette étude, le chiffre d'affaires global de l'édition européenne en 2014 s'élève à environ 22 milliards d'euros, soit une légère baisse par rapport à 2013 qui enregistrait 22,3 milliards d'euros de CA.

Ces chiffres, précise l'association, correspondent aux recettes des ventes de livres pour les éditeurs uniquement. Ils n'englobent pas les marges des libraires ni les revenus liés aux ventes de droits pour la traduction ou l'adaptation audiovisuelle.

545 000 nouveaux titres

Les marchés les plus importants pour l'édition en 2014 - en terme de chiffre d'affaires - étaient l'Allemagne, le Royaume-Uni, la France, l'Espagne et l'Italie. Au total, en Europe, ce sont environ 545 000 nouveaux titres qui ont été émis par les éditeurs au cours de l'année.

16,9 millions de titres

Les éditeurs européens disposent aujourd'hui d'un total de 16,9 millions de titres en stock dans leurs catalogues, dont plus de 3 millions en format numérique.

125 000 emplois à temps plein

Un autre chiffre apporté par l'étude concerne l'emploi : 125 000 personnes occupent un emploi à temps plein dans le secteur de l'édition de livres en 2014, contre 130 000 en 2013.

Si l'on tient compte de l'ensemble de la chaîne (auteurs, libraires, imprimeurs, designers, etc.), cela représente plus d'un demi-million d'emplois. La FEE précise néanmoins qu'il est difficile d'obtenir des données fiables.

Cette étude repose sur les données collectées auprès des éditeurs membres de la FEE, soit 80 % de la production de livres en Europe.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...