Fin de l'édition papier pour le journal britannique The Independent

Le 26 mars prochain, le quotidien britannique The Independent publiera sa dernière version imprimée.

Le quotidien britannique de gauche The Independent a choisi de renoncer au papier et de se consacrer uniquement au numérique. Selon son propriétaire, le russe Evgeny Lebedev, cette formule permettra d’assurer un avenir durable et rentable pour le quotidien, qui subit de lourdes pertes depuis plusieurs années.

Lancé en 1986, The Independent est aujourd’hui le journal national le moins distribué au Royaume-Uni avec en moyenne 56 000 copies par jour, loin derrière des titres comme The Times, The Guardian ou The Daily Telegraph.

Au début des années 90, il culminait à plus de 400 000 copies. "L’industrie de la presse est en évolution, et le changement est conduit par les lecteurs. Ils nous montrent que l’avenir est numérique", explique Evgeny Lebedev.

Le journal "i", une sorte de version allégée du quotidien, qui appartient au même propriétaire, devrait quant à lui être vendu à l’éditeur régional Johnston Press pour 24 millions de livres (30,9 millions d’euros).

Sur son site, The Independent a annoncé la nouvelle sous le titre : "The Independent devient le premier quotidien national à embrasser un futur uniquement numérique". Le site internet du quotidien attire près de 60 millions de visiteurs uniques par mois et mise sur une augmentation de ses recettes de l’ordre de 50 % cette année.

Cette nouvelle stratégie va se traduire par un vaste plan de licenciements qui devrait concerner près de la moitié de la rédaction. Dans le même temps, le quotidien devrait embaucher afin de renforcer le site internet.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...