Cet emballage alimentaire se transforme en assiette grâce à l'origami

Cet emballage ingénieux, qui n'a pas encore de nom, a été déposé sous une marque tridimensionnelle.

Une assiette aussi belle que pratique, inventée par un jeune chef d'entreprise.

Pour accompagner leur concept inédit de restauration, les fondateurs de TipToque ont créé un emballage à l'image de leur nouveau service, simple, originale et pratique.

TipToque est basé sur un constat bête comme chou. "Aujourd'hui quand vous vous faites livrer ce sont essentiellement des pizzas, des burgers ou des sushis. Au pays de la gastronomie, ça nous paraissait aberrant de ne pas pouvoir retrouver le travail très qualitatif en livraison", explique Edwy Rousseau, le co-fondateur.

Ouvert en mars 2016 à Paris, TipToque propose donc la livraison de plats cuisinés par des chefs. Et pour la livraison de ces plats gastronomiques, TipToque a mis au point un emballage en carton qui passe au four et au micro-ondes et qui se déplie en une élégante assiette.

L'emballage permet de garder le dressage du chef. Le client peut réchauffer directement la boîte au four et n'a ensuite plus qu'à la déplier pour déguster.

"Les chefs vous diront que ce qui est important quand on mange, c'est le goût, mais c'est aussi l'esthétique. Je cherchais une solution pour pouvoir rendre cet esthétisme une fois le plat livré", précise Edwy Rousseau.

Huit mois de recherche et développement

La mise au point de cet emballage, qui est désormais déposé sous une marque tridimensionnelle, a demandé huit mois de travail.

Un Magret de canard, panais, carottes, patate douce, lentilles du Puy en Velay du chef Anthony Boucher, livré à domicile à Paris et en région parisienne, dans un superbe emballage carton.

"La seule solution que j'ai trouvée pour avoir un emballage simple, esthétique, qui donne un espace au chef lui permettant de dresser son plat et qui restitue ce travail de dressage au client, c'est l'origami", se souvient Edwy Rousseau.

"J'ai passé des milliers d'heures à plier du papier dans mon coin, et à le rainer avec une roulette à couper les pizzas, puis j'ai passé des centaines d'heures à chercher un papier qui passe au four et au micro-ondes puis des centaines d'heures encore pour trouver un industriel prêt à nous suivre sur ce produit un peu ambitieux."

Avec Malik Nandjee, le second co-fondateur, et Maxime Costeau, stagiaire, Edwy Rousseau a finalement trouvé le papier Invercote de Iggesund et c'est le convertisseur MR Cartonnage Numérique, basé dans le Val d'Oise, qui a permis faire les rainages et les découpes afin de concrétiser ce très bel emballage.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...