La typo emblématique de Londres change

Police de caractères Johnson actuellement utilisée, extrait de la vidéo de Monotype postée sur Vimeo.

Une modification essentielle pour s'adapter aux modes de vie actuels.

Pour marquer le centenaire de la célèbre police de caractères des transports londoniens, la fonderie Monotype a travaillé avec Transport for London (TFL) pour remettre au goût du jour Johnston, cette typographie emblématique de la signalétique de Londres, utilisé dans les transports publics de la capitale du Royaume-Uni comme les trains, les bus ou le métro.

Conçue en 1916 par Edward Johnston, Johnston (appelée parfois London Underground) subi quelques modifications depuis sa création.

La dernière version a été dessinée par Ludlow & Schmidt. (Crédit image TFL)

Cette fois, la police d'écriture change de nom et devient Johnston100. 

La typographie Johnston100 donnera cette allure à la nouvelle signalétique. (Crédit image Monotype)

Johnston100 présente une meilleure proportion des lettres pour mieux s'adapter et répondre aux exigences du web et du digital. La palette de caractères intègre désormais le dièse pour les hashtags, l'arobase et l'esperluette. La nouvelle famille Johnston100 dispose de cinq graisses, dont deux nouvelles : hairline et thin.

Cinq graisses différentes dont deux nouvelles, plus fines, thin et hairline, composent la famille Johnston100. (Crédit image Monotype)

Johnston100, de nouveaux caractères

"La police de caractères Johnston parle de Londres comme aucune autre. (...) Nous voulons juste nous assurer qu'elle est utilisée de manière cohérente dans tous les points de contact de la marque et à travers toutes les futures plateformes que nous pourrons avoir. Nous avons donc demandé à Monotype de revenir aux principes originels de Johnston, et de créer une police de caractères digitale utilisant l'ADN de son iconique prédecesseure", a déclaré Jon Hunter, responsable du design chez TFL.

Nadine Chahine, directrice de la fonderie Monotype Type et Malou Verlomme, designer, ont mené des recherches approfondies, en explorant des documents d'archives et des dessins de Edward Johnston pour revenir à l'âme originelle de Johnston. 

La Johnston100 a été dessinée pour être très lisible sur smartphone et tablette. (Crédit image Monotype)

"La philosophie de la conception Johnston est suffisamment cohérente et polyvalente que cette typographie puisse soutenir tous les différents modes et utilisations de ces 100 dernières années", explique Nadine Chahine.

Johnston100, l'élégance moderne

"Cependant, les dernières versions étaient devenues un peu trop utilitaires et uniformes et nous voulions ramener un peu de l'âme d'origine et de puiser dans ses idiosyncrasies – acceptant tous les petits détails uniques. Avec Johnston100, nous avons ajouté des graisses minces pour capturer la tendance contemporaine d'avoir quelque chose de léger et d'élégant. En faisant cela, nous avons réussi à créer quelque chose de très moderne et branché et pourtant fidèle à l'intention originale de la conception."

Comparatif entre la dernière typographie Johnston, en gris, et la Johnston en bleu, nouvelle conçue. (Crédit image Monotype)

Johnston100 sera mis en place à partir de juillet d'abord pour les documents imprimés (cartes de métro, affiches...). Au cours des prochains mois. Progressivement, la police de caractères sera utilisée dans les trains et la signalisation des stations de TFL.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...