Investissements et innovations pour Borney spécialiste du drapeau

Cette machine d'impression numérique textile Teleios Grande G5 de d.gen a une laize de 3,3 mètres.

L'entreprise normande cherche à gagner en réactivité et reste à l'écoute des besoins des clients en matière de nouveaux produits pour points de vente.

Située à Argentan en Normandie, l'entreprise familiale Borney spécialisée dans le pavoisement vient cette année d'investir massivement dans du matériel dernière génération. Dirigé par Éric Borney, arrière-petit-fils du fondateur, l'établissement de 45 personnes au chiffre d'affaires de 5,2 millions d'euros étoffe également son catalogue.

Créée en 1880, elle est tout d'abord une société de négoce de tissu pour tailleurs. Puis Borney se spécialise dans la fabrication de banderoles, de drapeaux et de mâts et travaille pour le secteur automobile, de la grande distribution, du nautique ou encore de la communication. Elle met notamment au point dans les années 70-80 le mat avec drapeau qui tourne à 360° pour le groupe Renault, système aujourd'hui très répandu. 

Une réactivité plus grande sur les petites et moyens séries

Borney s'équipe de nouveaux matériels pour gagner en rapidité. Elle explique : "Les attentes actuelles du marché réclament une grande réactivité, tout en gardant la qualité du savoir-faire français." 

La nouvelle ligne de lavage permet de faire d'importantes économies d'eau et d'énergie.

En plus d'une ligne de lavage à quatre bains et une nouvelle calandre, l'entreprise de pavoisement a installé une machine d'impression grande laize Teleios Grande G5 de 4 couleurs du constructeur coréen d.gen. D'une largeur de 3,3 m, cette imprimante numérique utilisée pour le polyester est dotée de huit têtes d'impression Ricoh disposées en deux rangées et est capable d'imprimer en très haute définition (2400 dpi) et entre 80 et 100 m²/h.

Une fois imprimé, le polyester est mis sur la nouvelle calandre de 3,3 m qui révèle et fixe les couleurs par thermofixation (à 180°).

La calandre de 3,3 mètres va de paire avec la nouvelle machine à impression grande laize. 

"Ces nouvelles machines permettront de se démarquer de la concurrence et de répondre de manière réactive – moins d'une semaine – aux petites et moyennes séries de voiles ou de drapeaux – 1 à 100 exemplaires – ainsi qu'aux grandes longueurs, banderoles, kakémonos".

Des clients toujours plus imaginatifs

Ces investissements s'accompagnent également d'un catalogue plus étoffé qui sortira à la rentrée 2016.
"Nous proposons régulièrement de nouveaux produits pour répondre aux demandes de nos clients, explique Philippe Peigney, directeur commercial et marketing. Borney est spécialiste du couple mat/drapeau, fixe ou portatif, mais maintenant, sur leur point de vente, les gens communiquent avec des produits de plus en plus divers et variés. Ils sont toujours plus imaginatifs et cherchent à équiper de mieux en mieux leur point de vente pour être plus visibles et le tissu peut se décliner de nombreuses manières."

Le catalogue proposera notamment des produits gonflables recouverts de textiles personnalisés, des cadres alu avec du textile tendu ou encore des tapis et sur des mats de 2,3 mètres destinés plutôt pour l'intérieur.

Plus d'articles sur les chaînes :

Orne
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...