La panne informatique de la presse française en passe d'être résolue

Certains titres, comme Le Point, ont à nouveau aujourd'hui une page internet valide d'abonnement en ligne. 

Les éditeurs de titres français retrouvent un accès à la base de données de leurs abonnés.

Après neuf jours d'interrogations, de crainte et de débrouilles, les éditeurs de presse peuvent enfin souffler. Depuis 12 h 15 aujourd'hui, selon une source proche du dossier, les titres français clients de Gestion location intervention (GLI) ont retrouvé l'accès à la base de données de leurs abonnés.

Survenue dimanche 19 juin, la panne de la baie informatique (ensemble de disques durs) du groupe GLI, qui s'occupe d'environ 40% des journaux français, privait les titres comme Le Figaro, Les Échos ou encore Le Point, de ces informations indispensables à la gestion des abonnements.

Certains titres, comme Le Point, ont à nouveau aujourd'hui une page internet valide d'abonnement en ligne. Mais d'autres, comme Libération, affiche toujours un message de maintenance...

Selon notre source, pour l'heure, le système informatique de GLI doit encore récupérer les données des jours de panne. Les bases de données devraient être à jour à partir de jeudi ou vendredi.

Si toutes les hypothèses avaient été évoquées dans la presse sur les causes de cette panne (piratage, virus, etc.), il semble que cette panne vienne d'un problème de microcode.

Reste à savoir quelles seront les conséquences financières pour la presse mais aussi pour GLI, jusqu'ici leader du marché.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : Presse française en panne

La presse française a-t-elle perdu ses bases de données abonnés ?