Le papetier Emin Leydier (80) à nouveau prêt à investir

Le papetier-cartonnier Emin Leydier prévoit un plan d'investissement pour moderniser ses usines.

Le papetier-cartonnier français prévoit un plan d'investissement de 30 à 50 millions d'euros pour moderniser trois de ses usines dédiées aux emballages en carton ondulé.

Emin Leydier, le fabricant de papier et carton ondulé pour l’emballage va investir entre 30 et 50 millions d’euros dans ses trois cartonneries afin de les moderniser (Oyonnax, Châteauneuf-la-Forêt et Poix-de-Picardie) au cours des cinq prochaines, a révélé le journal économique La Tribune. "Nous devons encore accroître la valeur ajoutée des produits dans un marché soumis à une guerre des prix", a confié au quotidien Yves Herbaut, le président du groupe.

L’entreprise, qui a rencontré de lourdes difficultés financières suite à la crise de 2008, a retrouvé une meilleure situation qui lui permet d’investir à nouveau. Le fonds américain First Eagle, qui est présent au capital de l’entreprise depuis 1987, est devenu majoritaire en 2009 (51 %) en remettant de l’argent dans la société, lui faisant échapper de justesse à la faillite.

Emin Leydier est spécialisé dans plusieurs activités complémentaires : la production et vente de papiers pour ondulé ; la conception, la production et la vente d’emballages en carton ondulé ; et l’apport de solutions d’emballages spécifiques en petites et moyennes séries.

Fondé par deux familles de tradition papetière et cartonnière (la papeterie Leydier dans la Drôme et la cartonnerie Emin dans l’Ain), le groupe a enregistré en 2015 un chiffre d’affaires de 354 millions d’euros avec un peu plus de 1 000 salariés. Créé en 1975 lors de la fusion des deux sociétés, il fêtait l’année dernière son quarantième anniversaire.

Plus d'articles sur les chaînes :

Somme
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...