Le recyclage des papiers cartons, un nouveau marché pour les bandes organisées

Avec le développement du recyclage papier carton, un nouveau type de trafic fait son apparition.

Dans plusieurs villes de Belgique, les voleurs de papiers et cartons se mettent en activité les jours de collecte. Si le phénomène reste encore marginal, il est suffisamment important pour interpeller les collecteurs.

C’est un nouveau phénomène qui apparaît depuis plusieurs années sur le territoire belge. Le vol de papiers et cartons semble intéresser de plus en plus les bandes organisées.

Selon la RTBF, les voleurs se mettent en activité les jours de collecte, à la recherche des poubelles de particuliers contenant des papiers et cartons d’emballages, dans l’objectif de les ramasser avant les camions poubelles.

Si le phénomène reste encore marginal, note le site belge d’informations, il est cependant suffisamment important pour interpeller les collecteurs et les autorités. Il aurait notamment été observé dans les villes de Bruxelles, Liège et Charleroi.

Du papier recyclé vendu environ 100 euros la tonne

De plus en plus utilisés par les industriels, le papier recyclé se monnaie aujourd’hui aux alentours de 100 euros la tonne, explique la RTBF, qui souligne qu’il s’agit quasiment du même prix que certains métaux. D’où l’intérêt grandissant des bandes organisées.

La collecte n’étant rentable qu’en gros volume, elle nécessite une organisation importante et l’utilisation de grands camions. Bien que faible et difficilement quantifiable, le phénomène entraîne immanquablement un manque à gagner pour les acteurs de la filière.

Les premières alertes ont été lancées par Fost Plus, l’entreprise qui fait la promotion du tri sélectif en Belgique, en 2013. Trois ans après, les vols des sacs jaunes de papiers et cartons sont toujours d’actualité dans le plat pays.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...