Les bons chiffres de la filière livre aux États-Unis

Pour la troisième année consécutive, la vente de livres imprimés est en hausse aux États-Unis.

Les ventes de livres imprimés aux États-Unis ont augmenté de 3,3 % en 2016, indique un rapport Nielsen BookScan. C’est la troisième année consécutive que la vente de livres print augmente dans le pays.

Il s’est vendu au total 674 millions de livres au cours de l’année, précise l’étude. Les données fournies par Nielsen BookScan comprennent environ 80 % des ventes de livres papier aux États-Unis.

La plupart des formats d’impression sont concernés par cette hausse : livres reliés, grands formats, livres de poche, etc. L’augmentation varie entre 4 et 7 % selon les domaines.

Le format numérique en revanche ne séduit pas et affiche encore une fois des chiffres à la baisse : -7,7 %. Même baisse pour les ventes de livres audio physiques (CD, etc.) qui baissent de -13,5 % au profit des ventes de livres audio dématérialisés.

En ce qui concerne le genre de littérature, c’est la non-fiction pour adultes qui se vend le mieux avec des ventes en augmentation de 6,9 %. Les livres de coloriages bénéficient toujours du même phénomène de mode, mais plus au même rythme effréné : la tendance ralentit.

La fiction n’a pas connu sa meilleure année avec une baisse de 1 %. Le secteur jeunesse est resté assez calme. À noter que le nouvel Harry Potter, Harry Potter and the cursed child, s’est tout de même écoulé à 4,5 millions d’exemplaires.

Mais si les ventes augmentent, les canaux de ventes changent. Pour la troisième année consécutive, les grandes chaines de distribution comme Wal-Mart et Costco voient leurs ventes baisser. Des ventes compensées par les revendeurs, dont Amazon, dont les ventes continuent à augmenter.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...