Réforme du BTS dans les Industries Graphiques

Après la réforme du Bac Pro dans les industries graphiques il y a trois ans, c'est au tour du BTS d'évoluer. Cette réforme au niveau national sera mise en oeuvre dès la rentrée prochaine.

Le
Journées Portes Ouvertes au Lycée professionnel Léonard de Vinci.

Après la rénovation du Bac Pro il y a trois ans, qui est devenu le Bac Pro RPIP (Réalisation de produits imprimés et plurimédia), le BTS évolue à son tour.

Le nouveau BTS va s’appeler BTS ERPC (Études de réalisation d’un projet de communication). Il vient remplacer l’ancien BTS CIG (Communication et industries graphiques). Cette réforme au niveau national sera mise en œuvre dès la rentrée prochaine.

Quels changements dans le contenu de la formation ?

"Le développement du BTS suit les évolutions qui ont déjà eu lieu dans le Bac", explique Jerôme Réauté, enseignant en industries graphiques au Lycée professionnel Léonard-de-Vinci.

Le BAC Pro est soumis à deux options : l’une orienté production graphique et l’autre production imprimée.

"Ce qu’il y a eu de nouveau pour la production graphique c’est le fait de toucher à des multi-supports numériques (création de sites internet, animation, livres numériques, etc.). Pour la production imprimée, l’évolution s’est faite en ajoutant au procédé traditionnel offset, plusieurs procédés numériques", indique Jerôme Réauté.

Chaque établissement peut établir sa propre stratégie

Notamment en ce qui concerne l’impression numérique, chaque établissement dispose d’une liberté de choix dans le développement de sa formation. Un établissement pourra se développer dans l'impression numérique "classique" ou plutôt s’orienter vers le multi-supports, jet d’encre grand format, etc.

Au lycée professionnel Léonard de Vinci, qui forme aux industries graphiques, le choix de développement s’est fait sur les multi-supports : textile, vinyle, bâche, etc. L’objectif est également de travailler sur des produits qui vont être imprimés en numérique en plus petites séries.

Le nouveau BTS dans les industries graphiques va donc s’inscrire dans la poursuite de ces évolutions qui ont eu lieu au niveau du Bac.

"On va retrouver en BTS la même ouverture, vers le plurimédia en prépresse et vers les procédés d’impression numérique sur la partie impression", conclut Jerôme Réauté.

Vos réactions
Ajouter un commentaire...

Rondeau Lucile 19 Mars 2017
Bonjour, dans quelle école peut on faire ce BTS ERPC avec cette option multi supports numériques?? nous ne connaissons que Leonard de Vinci à Mayenne ! cordialement,Mme Rondeau

Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO