Pourquoi Landa s'est vu refuser l'accès à un salon ?

Landa, qui avait refusé d'acheter un espace d'exposition à PacPrint, a demandé aux organisateurs s'il pouvait accueillir des présentations sur le forum et a indiqué qu'il profiterait du salon pour organiser des rencontres avec des clients potentiels au cours des quatre jours de l'événement.

La semaine dernière, Landa Corporation et tous ses représentants locaux se sont vus interdire l’accès au salon PacPrint en Australie qui se déroulait du 23 au 26 mai.

Landa, qui avait refusé de réserver un espace d’exposition sur le salon, souhaitait tout de même se rendre à l’événement pour donner des présentations et organiser des réunions avec des clients potentiels, explique le site d’information Australian Printer.

Le site web de Landa Nano avait même publié une annonce pour ces rencontres avec la possibilité de programmer un rendez-vous :

"Michael Mogridge, directeur des ventes Asie Pacifique & Japon, sera présent sur le salon PacPrint afin de rencontrer les clients, les marques et les partenaires intéressés par les solutions numériques de Landa. Pour programmer une rencontre avec Michael Mogridge, cliquez sur le bouton ci-dessous."

Une démarche qui n’a manifestement pas plu aux organisateurs. Adrian Fleming, président de PacPrint, explique :

 "Nous avons invité Landa à exposer au salon mais ils ont refusé. Ils ont ensuite demandé s’ils pouvaient accueillir des présentations sur les forums et nous avons clairement dit non. Nous ne pouvons pas permettre aux non-exposants d’atteindre un public qui a été payé par les exposants. Nous n’autorisons pas la guérilla marketing. Ce n’est pas équitable."

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Philippe Roussel - 08 Juin 2017
Normal ! Il y en a qui se croient tout permis
Ajouter un commentaire...