2017, une année bien remplie et 2018, une année prometteuse pour Komori

2017 a été rythmé par plusieurs événements remarquables dans tous les domaines de compétence du constructeur et en 2018, il se concentrera sur les besoins des imprimeurs en automatisation et sur la baisse des volumes.

En ce début d'année, Satoshi Mochida, le président et administrateur de Komori, présente le bilan de l'année écoulée et fait part des grandes lignes de développement de Komori pour 2018.

2017 a été marquée par de nombreux événements pour le constructeur japonais. En offset, Komori a élargi sa gamme de presses d'impression offset avec la série Lithrone G37, dédiée au marché de l'emballage, et avec la presse recto-verso Lithrone GX44RP (lire La Lithrone GX44RP, nouvelle presse Komori recto-verso à une passe). 

En impression numérique, le constructeur peut se féliciter d'avoir reçu, en juillet, le prix InterTech Technology Award 2017 décerné par l'association Printing Industries of America pour sa presse feuille jet d'encre UV Impremia IS29. 

Quant à l'électronique imprimée, l'année écoulée a été marquée par sa collaboration à NextFlex, institut américain d'innovation technique d'électronique hybride flexible (FHE).

Et côté impression fiduciaire, 2017 marque le lancement de l'impression du billet de 10 livres sterling mis en circulation par la Banque d'Angleterre en septembre. Ce billet de banque intègre de nouveaux procédés anti-contrefaçon grâce aux presses équipées haute sécurité de Komori.

Main-d'œuvre, production et contrôle de la qualité au centre des préoccupations

En 2018, Komori fêtera ses 95 ans d'existence. Le groupe va axer son développement sur les besoins d'automatisation. 

Satoshi Mochida, président de Komori, constate : "Les technologies de digitalisation, d'assimilation d'informations et de communications continuent de progresser, et les productions de gros volumes évoluent vers les courts tirages de nombreux produits différents. Les imprimeurs des pays développés sont confrontés à une pénurie de main-d'œuvre.
Les imprimeurs sont aussi très préoccupés par une chute de production et des capacités de contrôle de la qualité, en raison du nombre insuffisant d'opérateurs expérimentés."

Les technologies de l'IdO et automatisation au service des imprimeurs

 

Il poursuit : "Pour remédier à ces inquiétudes, Komori mettra à profit les technologies de l'IdO (internet des objets) et présentera des solutions qui réponderont aux besoins d'automatisation et d'économie de main-d'œuvre en renforçant la collaboration du prépresse, de la presse et du postpresse.

Avec une technologie offset mâture et une technologie digitale en fort développement, l'avenir de l'impression s'annonce prometteur. En conservant la technologie Komori – notre ADN – forte de 95 ans d'expérience, notre philosophie de la recherche du 'Kando' - c'est-à-dire le dépassement des attentes de nos clients - demeure notre objectif pour cette nouvelle année. Komori continuera de créer des solutions garantes d'une croissance mutuelle." 

 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...