Point de vue : Des évolutions majeures dans l'étiquette pour Christian Poirault

Et il faut être dans le "bon wagon" en ce qui concerne les évolutions technologiques et informatiques, selon le pdg.

Le
Christian Poirault, attaché au développement du groupe et pdg-fondateur d'APE Etiquettes.

Christian Poirault, attaché au développement du groupe et pdg-fondateur d'APE Etiquettes, constate un radical changement dans le métier d'imprimeur d'étiquettes.

Labelys, spécialisée dans l'impression d'étiquettes, réalise 29 millions d'euros de chiffre d'affaires sur les secteurs de l'industrie pharmaceutique, cosmétique, agroalimentaire, la pétrochimie et les lessiviers. Elle emploie 210 salariés sur quatre sites (APE Etiquettes situé dans la Vienne, Label Pack basé dans le Rhône, Etiqroll en Indre-et-Loire et Gigault Imprimerie dans le Maine-et-Loire).

Trois grandes évolutions dans le métier d'imprimeur d'étiquettes

Christian Poirault a pu observer en 2017 trois évolutions majeures.
"D'abord, le regroupement d'entreprises, l'augmentation du nombre de groupes se constituant.
Ensuite, les nouveautés des fournisseurs viennent désormais du workflow (optimisation des processus et procédures des commandes), et non plus des procédés d'impression.
Et puis, la montée en puissance des systèmes d'impression numérique, devenant très compétitifs en terme de vitesse… égalant certaines presses d'impression traditionnelle."

Les quatre principaux enjeux du secteur

Et lorsqu'on lui demande comment il voit l'avenir du secteur, il répond : "L'avenir du secteur semble plutôt positif. L'imprimeur d'étiquettes doit s'adapter à la recherche de qualité toujours croissante, aux contraintes du marché de plus en plus exigeantes en termes de réactivité, de délais et d'innovations.
Je pense qu'il faudra être dans le 'bon wagon' concernant l'évolution technologique et informatique, devenant incontournable pour assurer la pérennité de nos entreprises !"

D'ailleurs, APE Etiquettes s'est équipée en 2017 d'une nouvelle machine de façonnage/découpe ABG et va en 2018 changer d'ERP afin d'améliorer la transmission des informations internes et externes et amplifier l'automatisation des différentes fonctions du métier (lire Retour sur l'année 2017 et zoom sur les projets à venir chez Labelys).

Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO