Xerox abandonne son projet de fusion avec Fujifilm

Les deux actionnaires Carl Icahn et Darwin Deason ont finalement réussi à faire échouer cette opération.

Le

Xerox renonce à son projet de fusion avec Fujifilm. Le fabricant américain de photocopieurs et d'imprimantes a annoncé qu'il mettait fin à cet accord de 6,1 milliards de dollars (5,1 milliards d'euros) avec le groupe japonais et qu'il avait conclu un autre accord avec les investisseurs Carl Icahn et Darwin Deason.

Xerox estime que Fujifilm n'a pas fourni d'informations financières auditées sur Fuji Xerox avant la date limite et qu'il y a "des écarts importants" entre les informations financières fournies en premier lieu et les comptes audités de Fuji Xerox.

Carl Icahn et Darwin Deason, qui possèdent ensemble 15 % du capital de Xerox, se sont battus pour faire échouer cette opération de fusion qu'ils estimaient être au détriment de l'entreprise américaine. Fin janvier, Fujifilm avait annoncé qu'il allait prendre le contrôle de Xerox et l'intégrer à la coentreprise Fuji Xerox, dont il détient 75 % du capital.

Il y a quelques jours, les deux investisseurs Xerox ont également réussi à faire suspendre l'opération par la justice (lire Xerox et Fujifilm stoppés dans leur élan) et à obtenir la démission de cinq administrateurs et de celle du directeur général Jeff Jacobson, l'investigateur de la fusion avec Fujifilm (lire Les actionnaires de Xerox obtiennent gain de cause : le PDG démissionne).

Xerox a également indiqué que son nouveau conseil d'administration "évaluera toutes les autres solutions stratégiques afin de maximiser la valeur pour les actionnaires".

 

 

 

Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO