Stora Enso réduit ses coûts

© Stora Enso

Le groupe prend les devants face au risque de marché et à la hausse des coûts.

Le groupe papetier Stora Enso annonce la mise en œuvre d'"un programme de protection des bénéfices" pour renforcer sa compétitivité. Il compte réduire ses coûts annuels de 120 millions d'euros et ses investissements pour un montant d'environ 50 millions d'euros par rapport aux prévisions annoncées précédemment. Ce programme concerne la scierie Ala située en Suède, la scierie Imavere en Estonie et la papeterie Imatra située en Finlande.

"Nous préparons déjà depuis un an la possibilité que les marchés s'affaiblissent, explique dans un communiqué Karl-Henrik Sundström, pdg de Stora Enso. Dans le contexte géopolitique actuel, il existe un risque important que le commerce mondial se contracte considérablement. En raison du risque de marché et de la hausse des coûts, nous prenons dès maintenant des mesures proactives et mettons en œuvre notre programme de protection des bénéfices. Nous faisons cela pour renforcer encore plus notre compétitivité".

À la papeterie Imatra située en Finlande, la machine à papier n°6 sera arrêtée. Avec une capacité de production annuelle de 90 000 tonnes, la PM6 est "une petite machine en fin de vie" indique le groupe. Cette réduction d'activité entraînera la suppression de 80 équivalents temps plein (ETP) et la réorganisation de certaines tâches.

Pour les scieries Ala en Suède et Imavere en Estonie, le plan comprend l'augmentation de la productivité et la réduction des coûts, notamment pour la suppression de 35 ETP.

Le groupe finno-suédois avait annoncé en novembre 2018 qu'elle maintiendrait ses dépenses d'investissement entre 550 et 600 millions d'euros en 2019. Ces investissements devraient finalement être compris entre 500 et 540 millions d'euros.

Le groupe estime que certains effets seront visibles dès 2019 et auront un impact complet d'ici la fin de 2020.

 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...