La papeterie Scheufelen de nouveau en faillite

© Scheufelen

La papeterie allemande Scheufelen a de nouveau déposé une demande d'insolvabilité.

À peine sept mois après sa reprise, la papeterie allemande Scheufelen qui emploie une centaine de personnes a de nouveau déposé une demande d'insolvabilité le 20 février, selon les médias allemands. Basée à Lenningen, l'usine est spécialisée dans le papier à base d'herbe pour emballage. En janvier 2018, l'entreprise baptisée alors Papierfabrik Scheufelen avait déposé une demande d'insolvabilité. Reprise par différents fonds d'investissement, elle avait redémarré en juillet 2018 sous l'appellation Scheufelen.

"Malgré des effectifs considérablement réduits (100 contre 340 avant la reprise, NDLR), nous avons des coûts fixes énormes", a déclaré le directeur général Stefan Radlmayr, au journal allemand Esslinger Zeitung.
De plus, les ventes de papier n'ont pas augmenté aussi vite que les prévisions. La papeterie produit entre 500 et 1 000 tonnes de papier par mois, mais pour être rentable elle devrait en vendre trois fois plus.

En décembre, l'entreprise avait pourtant annoncé une augmentation importante de son capital pour accroître considérablement la production d'emballages en papier à base d'herbe pour les secteurs de l'alimentation et de la vente au détail.

Le papier d'herbe de Scheufelen contient jusqu'à 50 % de fibres d'herbes séchées au soleil et d'autres plantes. Ces matières premières ont des coûts de production beaucoup plus faibles que ceux de la cellulose normalement utilisés dans la production de papier, obtenu à partir d'arbres et elles nécessitent jusqu'à 50 % d'énergie et de produits chimiques en moins, vante la papeterie.

Pour plus de détails, lire Le papetier Scheufelen sort un papier à base d'herbe, Graspapier.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...