De grandes étapes franchies par Agfa-Gevaert pour se transformer

Agfa Graphics n'existe plus, il faut parler de Offset Solutions et Digital Print & Chemicals.

Agfa-Gevaert termine l'année 2018 dans le rouge avec un déficit de 15 millions d'euros contre un bénéfice de 45 millions en 2017. Mais ce déficit est avant tout le résultat du processus de transformation engagé par le groupe belge l'an dernier. Et sans les différentes mesures mises en place pour réorienter sa stratégie, le groupe serait dans le vert.

"Globalement, nos résultats pour 2018 sont conformes à nos prévisions. Le chiffre d'affaires a été influencé par des mesures visant à rationaliser nos portefeuilles de produits. Nous avons beaucoup investi dans l'avenir de notre groupe. Si nous excluions les investissements liés au processus de transformation, nous aurions enregistré un résultat net positif", assure Christian Reinaudo, PDG du groupe Agfa-Gevaert.

Agfa Graphics devient Offset Solutions et Digital Print & Chemicals

Il explique : "En 2018, nous avons pris des mesures importantes pour transformer notre groupe". L'une de ces mesures conduit à une séparation des activités du groupe. Depuis le 1er janvier 2019, Agfa-Gevaert est composé de deux entités indépendantes : Agfa HealthCare et Agfa. 

Le nouvel Agfa HealthCare regroupe l'ensemble des activités informatiques de l'ancien groupe Agfa HealthCare.

Agfa nouvellement créée compte trois divisions : Offset Solutions qui regroupe l'activité prépresse de l'ancien groupe Agfa Graphics, Digital Print & Chemicals pour l'activité jet d'encre d'Agfa Graphics et d'Agfa Specialty Products, et Radiology Solutions pour les activités d'imagerie de l'ancien groupe Agfa HealthCare.

Se renforcer sur le marché de l'offset

Pour se renforcer sur le marché de l'offset, le constructeur belge a été très actif l'an dernier. Fin août 2018, il a signé un partenariat avec le fabricant chinois de plaques prépresse Lucky HuaGuang Graphics.
"C'est une étape importante dans la poursuite du développement de la stratégie d'Agfa qui consiste à offrir plus de choix à ses clients de solutions offset et à renforcer sa présence mondiale sur ce segment de marché de manière rentable." 

Quelques jours plus tard, en septembre 2018, Agfa a annoncé son projet d'acquérir l'activité de prépresse du fabricant de plaques d'impression et de CTP espagnol Ipagsa (lire Agfa rachète l'activité de prépresse d'un autre fournisseur). Cette acquisition devrait déjà contribuer au chiffre d'affaires d'Agfa avec un fort pourcentage du bénéfice avant intérêts, impôts et dotations aux amortissements (BAIIDA).

Puis, fin décembre, le groupe a fermé l'une de ses six usines de plaques d'impression, celle située à Branchburg dans le New Jersey aux États-Unis.

"Actuellement, nous examinons diverses options pour renforcer les autres activités d'Agfa. Notre objectif est de garantir l'avenir d'Agfa HealthCare et d'Agfa", indique le pdg du groupe.

 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...