Le fabricant d'encres Brancher (28) repasse sous pavillon français

L'entreprise rebaptisée va se lancer dans une nouvelle activité et devrait être bénéficiaire dans l'année.

Parmi les trois dossiers déposés pour reprendre Brancher Kingswood, c'est le projet de reprise proposé par Emmanuel Têtu que le tribunal de Commerce de Chartres a validé. 

La reprise par Têtu Group, effective au lundi 18 mars, est marquée par le changement de nom de l'entreprise rebaptisée Société Nouvelle Brancher. 

Le fabricant d'encres d'imprimerie, qui appartenait au groupe industriel chinois Suzhou Kingswood depuis 2012, avait été placé en redressement judiciaire fin octobre (lire Brancher en redressement judiciaire).

L'entreprise Brancher est composée du site de production situé à Tremblay-les-Villages en Eure-et-Loir, de l'agence d'Angoulême et de sa filiale située en Pologne (qui compte 7 personnes). 38 emplois en France, dont 35 à Tremblay, sont sauvegardés sur 63.

Société Nouvelle Brancher dans Têtu Group

Elle entre dans Têtu Group fondé par Emmanuel Têtu et composé de Saga et Têtu Agency. Saga créé en 2001 est revendeur arts graphiques spécialisé dans les produits de rotatives heatset et de consommables feuilles (Govi, Trelleborg, Tesa…).  Et Têtu Agency est une société d'agent travaillant notamment pour le fabricant d'encres Huber sur le marché de la rotative coldset. Saga et Têtu Agency comptent seulement deux personnes.

Emmanuel Têtu est à la tête de Têtu Group qui compte désormais le fabricant d'encres Société Nouvelle Brancher.

"Cela fait 15 ans que Brancher souffre avec ces trois redressements judiciaires. Mais si elle est toujours debout, c'est qu'il y a un potentiel fort, explique Emmanuel Têtu, le président de Têtu Group. Et en effet, j'ai constaté qu'elle a beaucoup de savoir-faire, de performance et de réactivité."

Mais l'entreprise était en déficit depuis plusieurs années. Le nouveau président, dynamique et impliqué, compte remettre les comptes dans le vert dès la première année, grâce à une masse salariale plus adaptée au marché et à différentes mesures.

Lancement d'une nouvelle activité pour Brancher

Dans un premier temps, une nouvelle division va être créée sur le site de Tremblay-les-Villages. Elle ajoutera l'activité de revente de consommables à l'usine de fabrication d'encre. Trois partenariats sont déjà en cours de discussion et devraient rapidement permettre de proposer les blanchets Trelleborg, des solutions d'essuyage Polychrome et de la colle. L'entrepôt de Saga dans l'Oise sera également être rapatrié sur le site de Tremblay.  

"L'usine, magnifique, est surdimensionnée : sur 4 hectares avec 9000 m2 de bâtiments." Elle a été construite en début des années 2000 pour 180 salariés et 24 millions d'euros de chiffres d'affaires.  Le site aujourd'hui compte environ 40 salariés et réalise 10 millions d'euros de chiffre d'affaires…"

Et Société Nouvelle Brancher va bien sûr continuer à produire des encres et développer de nouvelles séries. Dans les prochaines semaines, de nouvelles gammes d'encres led et H-UV seront lancées.

"Brancher est une entreprise qui a largement sa place sur le marché français face aux fonds de pensions américaines. Et à l'export, elle a une image de marque exceptionnelle, 'Brancher' est connue dans le monde entier. Je suis très fier d'avoir la possibilité de diriger cette entreprise." 

Plus d'articles sur les chaînes :

Eure-et-Loir
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...