Forte baisse des ventes de presses offset en 2018 mais c'est un fait à relativiser

Si le repli est remarquable sur l'année dernière, il était attendu et n'impressionne pas les constructeurs.

La commission Impression offset feuille du Syndicat national des fournisseurs pour les industries graphiques (SIPG) dévoile le bilan des ventes de machines offset feuilles en 2018 sur le marché français. Cette commission est composée d'Argos, Heidelberg, Kœnig & Bauer et Komori.

266 groupes d'impression tous formats confondus ont été livrés sur l'année 2018, contre 403 en 2017, soit une baisse de 34 %.

"Dans un contexte économique difficile, marqué notamment par la fin du dispositif de déduction exceptionnelle en faveur de l'investissement productif qui avait contribué à amplifier le nombre d'installations au cours des exercices 2016 et 2017, l'année 2018 enregistre un repli notable et prévisible des ventes" indique le syndicat professionnel.

Mais les membres de la Commission soulignent : "Il convient de relativiser cette baisse d'activité puisque les ventes observées au cours des trois dernières années (1137 groupes) sont identiques, à quelques unités près, aux ventes totalisées sur la période 2013-2015 (1151 groupes)." En lissant sur trois ans, les ventes sont donc quasi stables.

De plus, les fabricants estiment que bien qu'ils restent prudents, leurs innovations devraient contribuer à soutenir l'investissement dans la technologie offset au cours des années à venir.

 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...