Nouveau souffle sur les moyens tirages avec Agfa pour Graphot (26)

Avec son Anapurna, l'imprimerie gagne également en rapidité et va pouvoir proposer de nouveaux supports.

L'entreprise Graphot est une imprimerie offset, sérigraphie et numérique. Basée à Saint-Paul-Trois-Châteaux dans la Drôme, elle emploie 40 personnes et réalise 4,5 millions d'euros avec des clients principalement industriels.

En février, l'imprimerie a remplacé sa machine table à plat led vieillissante devenue peu fiable par un tout nouveau système d'impression à plat et roll-to-roll, l'Anapurna H2050i led. Cette machine hybride d'Agfa de 2,05 mètres de laize est configurée en 6 couleurs plus blanc.

"Nous avons succombé à l'Anapurna, car elle est signée Agfa : c'est l'assurance de durabilité", explique Yvan Zaradzki, directeur de l'imprimerie. Comparée à la table à plat ancienne d'un autre constructeur, cette Agfa ravit l'imprimeur : "Cette machine nous a changé la vie, en termes de qualité et de rapidité. Celle-ci va quatre fois plus vite que la précédente table que nous avions"

Mais surtout : "Certains dossiers de PLV en moyenne quantité se trouvaient entre la sérigraphie et le numérique. Aujourd'hui, nous ne nous posons plus la question : c'est en numérique ! Cet investissement nous permet de nous positionner sur les moyennes quantités que nous ne faisons pas ou que nous devons faire en sérigraphie avec des marges extrêmement réduites."

Il imprime essentiellement du panneau composite, des PVC expansés et de la banderole. "Nous avons récemment réalisé des PVC expansés de 19 mm pour de la PLV de comptoir que nous ne faisions pas avant", remarque également l'imprimeur.

Et avec cette machine Agfa, il compte proposer de nouveaux supports dans les mois à venir. "Nous sommes par exemple en train de faire des essais pour imprimer des plexiglas plus dos blanc."

Plus d'articles sur les chaînes :

Drôme
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

GRAPHOT recrute