Première mondiale : des paillettes sans plastique et biodégradables pour l'emballage et l'impression

Le fabricant anglais a remplacé le PET par de la cellulose.

Ronald Britton, fournisseur britannique de poudres et de paillettes, lance les premières paillettes biodégradables et sans plastique au monde. Ces paillettes sont destinées au monde de la cosmétique, au secteur des loisirs créatifs, mais sont également compatibles avec les marchés de l'impression et des revêtements.

"Toutes nos gammes de paillettes sont biodégradables. Mais cette nouvelle gamme, la Bioglitter Pure, va encore plus loin : elle est sans plastique. Il n'y pas d'équivalent sur le marché !" nous assure Guillaume Poulain de Keyser & Mackay, le distributeur français de Ronald Britton.

Baptisé Cosmetic Bioglitter Pure, ce produit, disponible depuis cette semaine, a été conçu pour se décomposer dans des environnements d'eau douce naturelle. Ces paillettes ont été certifiées sans microplastique par l'Union européenne (UE) et certifiées OK Biodegradable Water par TÜV qui garantit que les produits ne contiennent aucune substance nocive et se dégradent biologiquement à 90 % dans l'eau douce en moins de deux mois.

Comment sont fabriquées les paillettes Bioglitter ?

Jusqu'à présent, les industriels utilisaient deux types de techniques pour créer des paillettes. Il existe des produits avec du mica, dont la brillance n'est pas très vive, et des paillettes à base de PET, solution privilégiée, mais qui pose des problèmes environnementaux.

Guillaume Poulain, le distributeur français de Bioglitter, détaille : "Les glitters sont une dépose d'aluminium sur un support, qui est généralement fait en PET. Sur l'aluminium sont déposés des pigments ainsi qu'un liant, à base, ou non, de plastique, pour garder ces pigments.

Chez Ronald Britton, nous avons mis au point avec la gamme Bioglitter Pure un support sans plastique, à base de cellulose avec des pigments aluminisés à base aqueuse et un coating lui aussi spécial sans plastique."

Les paillettes biodégradables en test outre-Manche

Les paillettes Cosmetic Bioglitter Pure viennent tout juste d'arriver sur le marché. Mais la gamme Deco Bioglitter Sparkle est disponible depuis environ un an.
Et plusieurs industriels testent actuellement cette gamme qui est, elle aussi, biodégradable mais contient un peu de plastique : "Actuellement, des essais sont en cours chez quelques clients cibles en Angleterre pour des applications packaging par impression glitter goutte à goutte (drop-printing) et par sérigraphie (screen-printing). Nous ne sommes pas en mesure de communiquer les noms de ces clients, avant la mise sur le marché de leurs produits."

Selon le fabricant, la nouvelle gamme Bioglitter Pure, qui est sans plastique, est plus résistante au solvant et donc encore plus appropriée au marché du packaging que la gamme Bioglitter Sparkle.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...