Le groupe Sequana est liquidé

Tribunal de Commerce de Nanterre

Le liquidateur judiciaire a deux ans pour mener les opérations de liquidation du groupe.

Sans surprise, le tribunal de Commerce de Nanterre a prononcé, hier 15 mai 2019, la liquidation judiciaire de Sequana. Le groupe papetier français, qui formait du distributeur de papiers Antalis et du producteur Arjowiggins, était en redressement judiciaire depuis mars dernier et devait présenter un plan de sauvegarde avant le 17 mai 2019.

Sequana explique, dans un communiqué, avoir été dans l'impossibilité de mettre en place un plan d'apurement de son passif, en raison de l'arrêt rendu en février dernier par la Cour d'appel de Londres dans le litige l'opposant au cigarettier British American Tobacco (BAT Industries). Cet arrêt a confirmé en grande partie la décision rendue en première instance (lire Le papetier Sequana pourrait être condamné à payer 138 millions d'euros à BAT), condamnant Sequana à verser 163 millions d'euros à BAT Industries. Ce litige, qui remonte à 2013, concerne la dépollution d'une rivière aux États-Unis.

Sequana indique également ne pas être en mesure de faire face aux engagements pris en faveur des sociétés du groupe Arjowiggins ayant fait l'objet de procédures collectives, ni "de financer plus longtemps son exploitation et ses frais de contentieux".

Le tribunal de Commerce a désigné un liquidateur judiciaire qui a pour mission de mener les opérations de liquidation sur les deux prochaines années.

Sequana va demander à la place boursière Euronext le maintien de la suspension des négociations de ses actions.

Et le groupe Antalis continue à rechercher une nouvelle structure actionnariale.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...