Le premier imprimeur du Canada ferme l'un de ses sites protéger sa santé financière

Direction générale de TC Imprimeries Transcontinental, à Vaughan en Ontario au Canada. © Google street view

Cette annonce fait suite à de multiples investissements sur le secteur de l'emballage souple.

Le groupe canadien TC Transcontinental va fermer l'une de ses imprimeries, Transcontinental Brampton en décembre 2019. 125 personnes seront licenciées sur 155.

TC Transcontinental qui affiche un chiffre d'affaires de 2,6 milliards de dollars canadiens (1,74 milliard d'euros) et emploie 9 000 employés est le premier imprimeur au Canada et un important fournisseur d'emballages souples en Amérique du Nord. Il exploite 16 usines d'impression.

Le groupe explique dans un communiqué : "Cette difficile décision a été prise afin d'optimiser la plateforme d'impression de produits destinés aux détaillants au Canada (les prospectus, NDLR)." Jacques Grégoire, président de TC Imprimeries Transcontinental, précise : "Nous travaillons en continu à arrimer la capacité de notre plateforme d'impression et nos coûts à notre volume d'activités, comme nous l'avons toujours fait afin de protéger la santé financière de notre secteur à long terme".

Si TC Transcontinental est historiquement un imprimeur, le groupe a crée en 2014 ans, la division emballage. Et en 2018, TC Transcontinental a largement investi dans cette activité (lire Le plus gros imprimeur canadien change peu à peu de spécialité). Le chiffre d'affaires de sa division emballage a été multiplié par trois en un an, atteignant 976 millions de dollars canadiens (652 millions d'euros), grâce notamment à l'acquisition de Coveris Americas (21 sites de production) et de Multifilm Packaging Corporation, un leader dans l'emballage haut de gamme de confiseries en Amérique du Nord. La division de l'impression, quant à elle, a vu ses revenus en légère progression (1,55 milliard dollars canadiens soit 1,04 milliard d'euros). 

En vue de sa fermeture, la production de Transcontinental Brampton sera réduite progressivement. À partir du 7 juillet 2019, une seule des deux presses de Transcontinental Brampton sera en production. Environ 60 employés sur 155 seront licenciés à ce moment-là. À la fermeture de l'usine, la majorité des 30 employés de bureau de Transcontinental Brampton seront transférés chez Transcontinental Vaughan. D'autres salariés pourraient être reclassés sur des sites du groupe.

Les travaux seront transferts, principalement vers Transcontinental RBW Graphics et Transcontinental Vaughan, situées en Ontario au Canada, ainsi que vers Transcontinental Transmag, au Québec. Transcontinental Vaughan et Transcontinental Transmag ont toutes les deux reçu une presse de l'usine cédée en 2018 TC Imprimeries Transcontinental à Fremont, aux États-Unis.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...