Programme bien rempli pour les fabricants d'étiquettes adhésifs réunis à la Rochelle

Échanges avec de grands donneurs, décryptage des personnalités au travail, l'expérience d'un champion olympique... Un programme riche et intense !

200 personnes se sont retrouvées à La Rochelle du 23 au 25 mai 2019 pour la 33e édition des Rencontres annuelles de l'Union des fabricants d'étiquettes adhésives (UNFEA). Ces trois jours étaient axés sur le thème Performer dans un environnement changeant. Au programme : conférences, tables rondes et rendez-vous business espacés de quelques moments de détente... 

3 donneurs d'ordre et les 5 fortes tendances du consommateur sur le packaging 

Le rendez-vous a débuté par une table ronde sur Les tendances consommateur et leurs influences sur le packaging et l'étiquette, qui a réuni Emmanuel Lesterlou du centre de recherche des emballages de Danone, Éric Dupuis, directeur des achats du laboratoire de produits d'hygiène et de soins Rivadis et Michel Villemin, responsable export du fabricant de cognac Unicognac.

Les trois donneurs d'ordre, et en particulier Emmanuel Lesterlou, ont noté l'importance des réseaux sociaux dans l'image de marque et de l'e-commerce dans la conception des emballages. Tous ont constaté que l'environnement était une composante aujourd'hui indispensable à la conception des emballages et selon Éric Dupuis, les imprimeurs ont un rôle de prescripteur à jouer. Il a indiqué être fortement demandeur de solutions pour aller vers les emballages 100 % recyclables et 100 % recyclés. La transparence à l'égard des consommateurs, la personnalisation et l'esthétique sont les autres points soulevés lors de cette discussion.

Et le président de l'UNFEA, Jean-Michel Fouquet, a tenu à intervenir pour rappeler qu'il n'était pas normal que les glassines soient enfouies : "Des solutions existent pour éviter cela ! Et pas uniquement avec des camions pleins. La société Cycla4green, notamment, propose la collecte avec des camions à moitié pleins." 
Avery et Raflatac organiseraient également une collecte similaire.

Le management en entreprise : pas une question de génération

Ensuite, Francis Boyer de Dynessens a animé une conférence sur le management intergénérationnel. Il estime qu'il ne faudrait pas se baser sur l'âge de ses collaborateurs pour manager les équipes. Il préfère se préoccuper de la valeur de travail la plus importante pour chaque personne. Il en a décompté six : la tradition, le pouvoir, l'ordre, le succès, l'équilibre et la liberté.

La recyclabilité, l'électronique imprimée, la connexion de machine pour le suivi des performances, l'optimisation des procédés et une présentation du réseau de Business Angels étaient également au programme.

Avoir la motivation d'un champion olympique 

En clôture de ce rendez-vous annuel, Edgar Grospiron, le champion de ski acrobatique, médaillé olympique de l'épreuve des bosses, triple champion du monde et vainqueur à quatre reprises du classement général de la coupe du monde des bosses, a expliqué comment sa motivation et son coatch l'ont porté au meilleur niveau mondial en ski de bosses. 

Les tables rondes, conférences et rendez-vous business étaient ponctuées de moments de détente pour profiter du cadre de la région, comme une soirée à l'Île de Ré.

Les participants ont également voté le nouveau bureau et ont pu découvrir les chiffres annuels de l'association. 

Le prochain rendez-vous aura lieu le 11 juin 2020, à Paris cette fois. Et il s'annonce magistral : l'UNFEA y fêtera ses 50 ans !

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...