Des bâches publicitaires pour absorber la pollution de l'air

Une bâche publicitaire censée contribuer à améliorer la qualité de l'air en absorbant la pollution a été installée dans le centre-ville de Bruxelles.

Est-ce qu’en plus des arbres, les bâches publicitaires aideront bientôt à purifier l’air dans les villes ? C’est en tout cas ce que promet la régie publicitaire belge Clear Channel et son partenaire Urban Media.

Début septembre, ils ont installé dans le centre-ville de Bruxelles une bâche publicitaire intelligente baptisée theBreathe, censée contribuer à améliorer la qualité de l’air en absorbant la pollution.

La bâche publicitaire agit comme un filtre à air géant

Comment ça marche ? Clear Channel explique que la bâche agit comme un filtre à air géant. Le tissu de la bâche est composé de trois couches, qui filtre l’air, absorbe les particules nocives émises par les bâtiments et véhicules, et libère un air purifié.

« Les chiffres montrent que l’installation de theBreath entraîne une réduction quotidienne moyenne de la pollution atmosphérique dans les villes. Anti-odeurs, la bâche est également résistante à l’eau, pour une meilleure protection des bâtiments », indique le groupe dans un communiqué. Le système ne prétend cependant pas en finir avec la pollution mais simplement agir en soutien au problème environnemental.

Installée sur la célèbre place du Sablon, cette première bâche du genre sert l’annonceur « Cowboy », une startup qui a lancé un vélo électrique connecté. Cette action est le résultat d’une collaboration entre Conservamus, Space, Outsight, Cowboy, Clear Channel et Urban Media.

Urban Media est spécialisé dans l’affichage grand format pendant la restauration de bâtiments publics ou privés. Son action va du financement des rénovations à l’habillage des chantiers en passant par la restitution de façades.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...