Le fabricant d'étiquettes Lunaxe triple sa capacité de production

Lunaxe a renforcé son pôle d'impression digitale d'étiquettes avec la mise en service d'une nouvelle Durst TAU RSC 330.

Lunaxe a renforcé son pôle d’impression digitale d’étiquettes avec la mise en service d’une nouvelle Durst TAU RSC 330. L’entreprise installée dans le nord de la France à à Pont-à-Marcq (59) a misé sur la technologie jet d’encre dès sa fondation en 2014.

« Durst est une valeur sûre et leur dernière plateforme technologique TAU RSC nous offre plus de vitesse et une production encore plus fiable », explique son dirigeant Jonathan Rassel, qui a fait confiance une seconde fois au constructeur sud-tyrolien pour cet investissement.

Et de poursuivre : « Nos clients sont demandeurs mais nous ciblons également de nouveaux marchés ».

Avec ce nouvel investissement, la société annonce être en mesure de tripler sa capacité de production d’étiquettes en jet d’encre et d’améliorer sa compétitivité, notamment sur les longs tirages.

La TAU RSC de Durst assure une vitesse d’impression de 80m/min, ce qui lui permet de répondre efficacement aux tirages longs comme aux courtes séries. Sa résolution d’impression native de 1200*1200 dpi, associée à son large gamut couleur lui permet de reproduire 95 % des teintes Pantone. Lunaxe a par ailleurs équipé sa TAU RSC d’enrouleurs/dérouleurs jumbo de grande capacité.

Un premier investissement en jet d’encre numérique UV en 2014

Fin 2014, Lunaxe avait investi dans une imprimante TAU 330 de Durst destinée à l’impression numérique en jet d’encre UV d’étiquettes et d’emballages. Le groupe Lunaxe, qui possède plusieurs sites en France répond aux besoins des entreprises en matière d’étiquettes, rubans, imprimantes et autres solutions logicielles accompagnés d’une traçabilité globale.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...