Le Journal de l'île de la Réunion en procédure de sauvegarde

Cette procédure permet au quotidien de maintenir l'emploi de ses 126 salariés, mais aussi d'enclencher une restructuration interne dans les prochains mois.

Le Journal de l’île de la Réunion (JIR) a été placé en procédure de sauvegarde par le tribunal de commerce de Saint-Denis le 11 septembre 2019.

La procédure de sauvegarde est une procédure collective destinée à protéger les entreprises en difficulté avant qu’elles ne soient en cessation de paiement. Elle protège les entreprises en suspendant le paiement de dettes à l’ouverture de la procédure. 

Le journal avait déjà connu des difficultés avec une période de redressement judiciaire qui a duré de février 2016 à juillet 2017. Cette nouvelle procédure intervient donc deux ans après l’adoption du plan de continuation du journal.

Le JIR précise dans un article du 11 septembre « que la demande de sauvegarde était conditionnée à l’arrivée de nouveaux investisseurs au sein du capital du journal ».

Vers un plan de restructuration

Cette procédure permet au quotidien de maintenir l’emploi de ses 126 salariés, mais aussi de mettre ne place une restructuration interne dans les mois à venir. Cette restructuration « doit passer par un plan de départ volontaire, nécessaire pour retrouver un équilibre financier », explique le JIR.

Le journal a pour mission, durant la période d’observation qui s’ouvre pour 6 mois renouvelables deux fois, d’élaborer un plan afin d’apurer ses dettes qui s’élèvent à 1,4 million d’euros.

Crée en 1951, le JIR est l’un des plus anciens journaux papiers leaders à la Réunion. Il possède une version numérique depuis 1996. Mais comme l’ensemble de la presse écrite, le quotidien connaît un recul de ses ventes papier.

En France, 3 milliards d’exemplaires de titres de presse (papier et digital) ont été vendus en 2018, selon les chiffres OJD de l’Alliance pour les chiffres de la presse et des médias (ACPM). Cela représente une baisse de - 4,1 % par rapport à 2017.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...