Ferrero revoit ses emballages

Le confiseur compte éliminer les emballages plastiques complexes ou inutiles, repenser les packagings, créer de nouveaux modes de livraison et développer le recyclage.

Après les groupes internationaux Nestlé, Coca-Cola, Danone ou encore les enseignes de distribution Carrefour ou Lidl, c'est au tour de Ferrero d'annoncer vouloir réduire son impact environnemental en changeant ses emballages. À l'occasion de la publication de son 10e rapport de responsabilité sociale d'entreprise, le groupe agroalimentaire italien déclare qu'il utilisera des emballages 100 % recyclables, réutilisables ou compostables d'ici à 2025. 

Pour atteindre cet objectif, le groupe travaillera avec ses fournisseurs et des partenaires au niveau mondial et local tout au long de la chaîne de valeur, c'est-à-dire du choix des matières premières jusqu'aux usines de production.
Il va travailler à réinventer des produits et des packagings, éliminer les emballages plastique inutiles, et créer de nouveaux modes de livraison, augmenter l'utilisation de matériaux recyclés, tester de nouveaux matériaux d'emballage compostables dans le cadre d'utilisation bien précises en se concentrant sur des solutions de décomposition en milieu marin. 
Et pour améliorer le recyclage des déchets des usines locales, le groupe nouera des partenariats avec différents acteurs, comme des recycleurs, des systèmes de gestion des déchets nationaux, des entreprises non-alimentaires pour explorer des applications pour les structures d'emballages difficiles à recycler et identifier des projets d'utilisation des déchets d'emballage des usines.

"Le groupe Ferrero redoublera d'efforts pour combler les brèches des systèmes de collecte après-utilisation en donnant des informations au consommateur concernant la bonne façon de se débarrasser de l'emballage, de le démonter et de le recycler et en évaluant la possibilité de rejoindre des associations fiables pour contribuer à trouver une solution" assure le confiseur.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...