9 000 suppressions de postes chez HP

Ces suppressions représentent 16% de l'effectif global du groupe.

Lors de la présentation des perspectives pour l'année 2020, le constructeur HP a annoncé le 3 octobre un plan de restructuration "visant à simplifier son modèle opérationnel et à devenir une société davantage numérique". Le groupe prévoit pour cela la suppression, d'ici 2023, de 7 000 à 9 000 postes sur ses 55 000 employés, soit jusqu'à 16 % de son effectif. Les départs volontaires et les préretraites seront privilégiés, précise-t-il sans indiquer quelles divisions ni quelles régions sont concernées.

Ces mesures permettront d'économiser environ 1,0 milliard de dollars annualisé d'ici la fin de l'exercice 2022.

Concernant l'exercice 2018, HP a réalisé un chiffre d'affaires en hausse de 12 % à 58,5 milliards de dollars pour un bénéfice net de 5,3 milliards de dollars. "Avec notre portefeuille et nos solides résultats financiers, nous entamons l'exercice 2019 en bonne position pour faire concurrence aux systèmes personnels et de l'impression, y compris l'impression 3D." Et pour la division Printing, les ventes avaient augmenté de 11 % sur douze mois. Mais cette tendance semble bien passée, puisqu'au troisième trimestre 2019, dernier résultat disponible, elles ont chuté de 5 % par rapport au troisième trimestre 2018.

HP Inc (appelé HP couramment) et HP Enterprise sont nées de la scission en 2015 de Hewlett-Packard. HP Enterprise est dédié aux offres pour les entreprises comme le stockage, les réseaux, les logiciels. HP Inc comprend deux divisions : Personal Systems qui regroupe les offres PC et Printing qui englobe les imprimantes pour particuliers, l'impression bureautique, les presses dites graphiques pour les imprimeurs et l'impression 3D.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...