Bobst lance la table d'inspection numérique pour emballage souple


La comparaison par image projetée est désormais disponible pour le secteur du souple.

Après le lancement de la Table d'inspection numérique dans les secteurs du carton ondulé et de la post-impression flexo en juin 2018, Bobst sort le système d'inspection pour l'emballage souple.

Cette table d'inspection numérique, comme celle du carton ondulé, est basée sur la projection haute définition pour corriger des épreuves de substrats imprimés. Les projections visuelles des BAT en taille réelle remplacent les pdf et les calques imprimés, pour comparer les produits imprimés aux demandes clients. L'opérateur voit facilement si les couleurs, les éléments et l'imposition correspondent ou non.

Les résultats sont consignés numériquement et ces données peuvent être facilement communiquées en interne et à l'extérieur de l'entreprise, comme au client final.

"L'outil de reporting intégré à la Table d'inspection numérique améliore la communication et l'analyse des processus de contrôle qualité, et permet une meilleure transparence entre les différents acteurs de la production. Sans oublier deux points essentiels, à savoir le gain de productivité et la réduction des coûts d'exploitation !" indique Mark McInulty, directeur général de la Ligne de Produits Flexo CI.

Le constructeur suisse a présenté pour la première fois au public en octobre cette table avec une imprimeuse flexo à tambour central, lors des journées portes ouvertes du Centre de compétences de Bobst Bielefeld en Allemagne.

"La réaction suscitée par la Table d'inspection numérique a été incroyablement positive, se félicite Mark McInulty. Les transformateurs avec lesquels nous avons échangé ont tout de suite compris la valeur ajoutée de cette solution, qui les aide à mieux gérer le passage d'un processus de contrôle qualité analogique à un processus numérique pour leur production d'emballages, avec à la clé des contrôles qualité et une validation plus efficaces."

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...