Comment évolue le marché de l'imprimé publicitaire ?

Évolution et tendances du plus important des marchés de l'imprimerie de labeur en terme de chiffre d'affaires.

Le marché de l'imprimé publicitaire et de l'affiche est le plus important de l'imprimerie de labeur en terme de chiffre d'affaires. Le rapport annuel de l'Idep « Regards sur les marchés de la communication graphique » publié en novembre 2019 apporte des données chiffrées sur l'évolution et les tendances de ce marché (données 2018).

Production et commerce extérieur

La production française d'imprimés publicitaires a enregistré en 2018 une baisse de 1,2 % pour les adressés, et de 2,3 % pour les non adressés, selon le rapport. En ce qui concerne le commerce extérieur, les importations d'imprimés publicitaires ont augmenté en 2018 d'environ 13 % tandis que les exportations ont diminué de près de 30 %.

Le marché publicitaire se porte bien

Le marché publicitaire poursuit son redressement conformément aux prévisions de France Pub, annonce le Rapport. « En 2018, il s'élevait à 33,3 milliards d'euros, soit une hausse de 2,3 % par rapport à l'année précédente. En 2017, les investissements avaient augmenté de 2 % et en 2016, de 1,5 %. »

Mais ce sont les médias digitaux qui s'en sortent le mieux avec une hausse globale de 14,7 % des investissements. Les investissements en marketing direct ont quant à eux diminué de 1,8 %, une baisse similaire à celle de l'année précédente. En 2018, le marketing direct représente 22,6 % des investissements publicitaires globaux.

La catégorie des mailings (documents envoyés par voie postale, courrier adressé, catalogue…) subit une baisse constante depuis plusieurs années, explique l'Institut. « Si le courrier adressé est un canal apprécié des annonceurs comme des clients, il s'agit d'un support premium et coûteux, tant du point de vue de l'affranchissement que de la conception, puisqu'il requiert l'exploitation des data. Le catalogue, lui, se réinvente, se faisant notamment plus fin et plus ciblé, ce qui implique une baisse des volumes envoyés. Les investissements publicitaires dans l'imprimé sans adresse sont stables. »

Enfin, en ce qui concerne la PLV (publicité sur le lieu de vente), les investissements ont augmenté de 1,5 % en 2018. Une hausse continue depuis dix ans.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...