Une nouvelle barquette alimentaire en fibres pour remplacer le plastique

Deux fabricants américains d'emballages ont développé un nouvel emballage destiné aux produits alimentaires avec comme objectif d'offrir une alternative au plastique.

Les fabricants américains d’emballages Sonoco et Tellus se sont associés pour la conception d’une barquette en fibres de canne à sucre destinée au marché de l’agroalimentaire.

Cette barquette qui doit être lancée en avril sous la marque Natrellis peut être réchauffée au four comme au micro-ondes. Sa production a pour but de servir d’alternative aux emballages plastiques utilisés pour la plupart des produits alimentaires réfrigérés et surgelés sur le marché, explique l’entreprise Sonoco.

Ernest Haynes, directeur de la division nord-américaine de Sonoco pour les papiers rigides et les systèmes de fermeture, explique :

« L’utilisation de cette nouvelle technologie nous permet de produire un emballage naturel fabriqué à partir d’une ressource renouvelable chaque année, ce que de plus en plus d’acheteurs et de marques recherchent aujourd’hui. » 

La barquette Natrellis sera utilisée dans un premier temps pour l’emballage de plats cuisinés et surgelés commercialisés en Amérique du Nord par la marque Primal Kitchen, spécialisée dans les produits destinés aux épiceries bio.

Une barquette garantie sans PFAS

Cette barquette en fibres ne contient pas de substances perfluoroalkylées et polyfluoroalkylées (PFAS) qui sont couramment utilisées dans les emballages alimentaires afin de leur offrir une résistance à l’eau et aux graisses, mais qui sont également des substances pouvant contaminer la nourriture et s’accumuler dans notre corps.

Sujets à controverses, les PFAS sont pointés du doigt pour leur possible effet nocif sur notre santé et plus globalement sur l’environnement. « Bon nombre d’études ont relié ces substances au cancer, aux troubles de la thyroïde, aux dérèglements hormonaux et à la prise de poids », explique le National Géographic.

Ces substances ont comme particularité d’être persistantes, c’est-à-dire qu’elles ne sont pas dégradées une fois exposées à l’air, à l’eau ou au soleil.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...