L'activité a redémarré chez Brodard et Taupin

Près de 70 % du personnel a repris le chemin de l'imprimerie qui affiche un carnet de commandes bien rempli pour les semaines à venir.

À La Flèche dans la Sarthe (72), l'imprimerie Brodard et Taupin, spécialisée dans l'impression de livres, a repris son activité à 70 %. Environ 80 des 115 salariés de l'entreprise ont repris leur fonction en début de semaine avec un carnet de commandes à nouveau plein, explique France Bleu Maine.

L'imprimerie était fermée depuis le 20 mars dernier non en raison du confinement mais suite à une chute des commandes. Des opérations de maintenance étaient toutefois réalisées afin d'anticiper de maintenir les machines en bon état de fonctionnement et d'anticiper le redémarrage.

La directrice de l'imprimerie Virginie Hamm-Boulard précise dans au site d'information que toutes les mesures nécessaires à la protection des salariés, dont l'obligation de porter un masque, ont été mises en place.

Le carnet de commandes est à nouveau rempli grâce à la sortie avant l'été de livres à gros tirages d'auteurs à succès parmi lesquels Guillaume Musso. Virginie Hamm-Boulard souligne cependant que la société a peu de visibilité au-delà du mois de mai.

L'imprimerie Brodard et Taupin du groupe CPI Print a investi en début d'année dans deux nouveaux robots palettiseurs (transfert des paquets de livres sous film sur palettes) pour un montant total de 250 000 euros. Un investissement qui permet d'automatiser une tâche de manutention difficile tout en réduisant les coûts de production.

Pour rappel, le groupe CPI avait été racheté par le groupe hollandais d'impression et de presse Circle Media Group en 2018 et revendu un an plus tard au fond de gestion patrimonial privé de l'entrepreneur et investisseur, Richard Hughes, et de sa famille (RHWO).

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...