Des usines italiennes de Fedrigoni bientôt à l'arrêt

© Fedrigoni

La division papier a subi une baisse sensible des commandes, contrairement à la division étiquette adhésive.

Après l'annonce du portugais The Navigator Compagny, c'est au tour de l'Italien Fedrigoni de prévoir une réduction de sa production de papier.

Huit des neuf papeteries en Italie dédiées à la production de papiers graphiques spéciaux et papiers couchés et naturels seront à l'arrêt, indique la presse italienne. Les sites seront affectés différents, de quelques jours jusqu'à 17 jours, au mois de mai.

Aucun licenciement n'est à l'ordre du jour. "Nous avons invité nos employés à profiter des congès non pris ou bien à utiliser les mesures de soutien fournies par le gouvernement italien pour l'épidémie de Covid-19" indique le groupe.

Marco Nespolo, le PDG du groupe, et la direction réduiront leurs salaires de 30 % en signe de solidarité pour les mois les plus difficiles.

La crise impacte différemment les divisions étiquette adhésive et papier du groupe.
La demande en étiquettes auto-adhésives a nécessité une hausse de la production. À l'opposé, la division papier a subi au cours du mois de mars une baisse sensible des commandes, "malgré une meilleure performance que ses concurrents directs".

Marco Nespolo précise : "La baisse ne concerne pas seulement les papiers de bureau et scolaires, qui ont subi un effondrement des demandes des salariés et des étudiants et vu la fermeture de nombreux canaux de distribution, mais aussi les papiers spéciaux utilisés dans l'emballage des produits de luxe, en parfumerie, dans le secteur du commerce de détail, dans la communication d'événements et d'expositions, tous les domaines fortement touchés par le confinement".

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...