Koenig & Bauer publie un premier bilan chiffré de l'impact de coronavirus

Le constructeur dresse un bilan détaillé de l'impact de la crise du Covid-19 sur ses résultats.

Koenig & Bauer a publié début mai son rapport financier sur la période du premier trimestre 2020. Le constructeur dresse un bilan détaillé de l'impact de la crise du Covid-19 sur ses résultats.

Koenig & Bauer annonce un montant de commandes fermes pour le premier trimestre 2020 de 271,5 millions d'euros, mais une baisse du chiffre d'affaires de 25,3 % par rapport à la même période l'année précédente. L'EBIT (bénéfice avant intérêts et impôts) est ainsi tombé à – 34,9 millions d'euros.

« Les restrictions imposées notamment aux déplacements initialement imposées en Chine puis progressivement dans de nombreuses régions du monde ont un impact significatif sur le traitement des commandes et des projets pour la livraison, l'assemblage et l'installation des machines chez nos clients internationaux. Les effets se font également sentir dans le domaine des services », explique le groupe.

Le résultat net Koenig & Bauer s'établit, pour ce premier trimestre 2020, à -36,6 millions d'euros, soit -2,22 euros par action. La hausse des stocks due aux retards de livraison liés à la pandémie a également affecté les flux de trésorerie.

Bien que les conséquences économiques de la crise sanitaire représentent un défi majeur pour le constructeur, le président du groupe Claus Bolza-Schünemann a cependant indiqué que le large portefeuille de produits de Koenig & Bauer, la part importante des revenus dans l'impression d'emballages, et un bilan solide avec un ratio de fonds propres élevé, permettaient de limiter le potentiel de risque.

« La santé et la sécurité de nos employés, clients et fournisseurs sont notre priorité absolue. Notre plan d'action se concentre sur un support client fiable, une discipline en matière de coûts et d'investissement et la sécurisation des liquidités. Le chômage partiel est en place dans différents sites depuis le 1er avril 2020 en raison de l'utilisation des capacités », a déclaré Claus Bolza-Schünemann.

Résultats par segments

Koenig & Bauer enregistre un montant important de commandes dans le segment Sheetfed (feuille à feuille), de 160,1 millions d'euros contre 174,2 millions à la même période l'année dernière. Un bon résultat (en fonction du contexte) obtenu grâce à l'augmentation des commandes en grand format et à la vente des systèmes de plieuses-colleuses.

Dans la division Digital & Web (numérique et rotative), les commandes ont augmenté au premier trimestre de 30 %, passant de 31,9 millions d'euros à 43,6 millions d'euros. Le chiffre d'affaires du secteur a cependant baissé (28,1 contre 32,4 millions d'euros) en raison des difficultés rencontrées par la filiale italienne Flexotecnica.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...