La crise sanitaire et le secteur du livre : les chiffres

Les éditeurs prévoient d'annuler ou de reporter 18% de leurs nouveautés initialement prévues en 2020.

La crise sanitaire a marqué un coup d'arrêt brutal à la filière du livre et les chiffres du secteur du livre ont de quoi faire pâlir.

Dans une lettre ouverte adressée au président de la République, 625 auteurs, éditeurs et libraires demandent un plan de relance pour la filière du livre. Ils indiquent que les librairies ont perdu la quasi-totalité de leur chiffre d'affaires pendant les huit semaines de confinement et les maisons d'édition de plus de 80 %.

Sur l'année 2020, un quart des maisons d'édition estiment qu'elles perdront plus de 40 % de leur chiffre d'affaires selon un sondage du Syndicat national de l'édition (SNE).

72 % des maisons d'édition ont pris des mesures d'activité partielle. Et en moyenne, les éditeurs prévoient d'annuler ou de reporter 18 % de leurs nouveautés initialement prévues en 2020. Ces mesures impacteront l'activité des imprimeurs.

"Les résultats du sondage viennent confirmer, chiffres et pourcentages à l'appui, que la crise sanitaire a porté un coup extrêmement rude au secteur de l'édition et qu'un certain nombre de maisons, malgré les dispositifs d'aide et de soutien, jugés insuffisants et trop restrictifs, sont confrontées à de graves difficultés qui vont, au minimum, affecter leur activité à court et moyen terme" explique le SNE.

Et ces résultats sont en droite ligne avec l'étude réalisée par GFK pour Livres Hebdo : pendant les quatre premières semaines du confinement, les ventes de livres ont plongé de 66 % en valeurs.

Cependant, aujourd'hui la situation s'améliore : du 11 au 17 mai, les ventes ont progressé de 233 % en valeur par rapport à la dernière semaine de confinement. Cela représente par rapport à la même semaine de l'année 2019, des ventes supérieures de 2,7 %. Mais pas encore de quoi effacer le manque à gagner des prédécentes semaines.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...