Le premier imprimeur du Canada ferme deux sites d'impression

Transcontinental de La Capitale, Quebec. © Google Street View

TC Transcontinental a annoncé mi-juin la fermeture de deux imprimeries dont l'activité était principalement portée sur l'impression de journaux.

TC Transcontinental, plus gros imprimeur du Canada également spécialisé dans l'emballage souple, a annoncé mi-juin la fermeture définitive de deux imprimeries, Transcontinental de la Capitale et Transcontinental Qualimax, toutes deux situées dans la province de Québec. Ces fermetures vont entraîner le licenciement d'une trentaine d'emplois sur chacun des sites.

Des fermetures dues à l'arrêt de la publication papier de plusieurs journaux

Les deux imprimeries étaient principalement dédiées à l'impression des journaux quotidiens de la Coopérative nationale de l'information indépendante (CN2i), or cette dernière a décidé début juin la cessation de façon permanente de la publication papier de ses journaux en semaine. Seule la version imprimée du samedi va perdurer.

« À la suite de la décision de CN2i à la fin mars, dans le contexte de la pandémie de Covid-19, de cesser la publication de ses éditions papier en semaine, TC Transcontinental avait fermé temporairement ces usines », explique le groupe d'impression. Mais cette décision provisoire est devenue permanente.

« Cette décision s'inscrit dans notre stratégie d'optimisation en continu de notre plateforme d'impression en ajustant notre capacité et nos coûts à nos volumes d'affaires », précise dans un communiqué Pierre Deslongchamps, vice-président principal, Québec et Atlantique, TC Imprimeries Transcontinental.

Le groupe compte environ 8 500 employés, dont la majorité au Canada, aux États-Unis et en Amérique latine. Historiquement imprimeur, Transcontinental opère une forte croissance dans le secteur de l'emballage souple depuis 2014.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...