"Notre foi dans ce métier est intacte" pour Jean-Paul Maury

© Alain Bonis/Maury

Le groupe a déjà investi 5 millions d'euros l'an passé et ne compte pas s'arrêter là.

Malgré une année 2019 "moins brillante" qu'à l'habitude, le groupe Maury Imprimeur ne compte pas renoncer aux investissements. "Notre foi dans ce métier est intacte" assure Jean-Paul Maury, le PDG de Maury Imprimeur qui emploie un millier de personnes. Pour preuve, le groupe, qui compte cinq imprimeries, un site dédié au conseil et au prépresse et une filiale de gestion de contenus éditoriaux et techniques, a investi plus de 5 millions d'euros l'an dernier et il a prévu de nouveaux investissements pour cette année afin d'améliorer encore sa compétitivité. Jean-Paul Maury nous détaille ces changements.

Une rotative Goss et de nouveaux CTP Agfa dans le Loiret

L'investissement le plus remarquable est certainement l'installation, en novembre dernier, sur le site de Malesherbes dans le Loiret, site dédié aux livres et catalogues, d'une rotative Goss 16 pages. Cette machine d'occasion acquise auprès du groupe Prenant est composée de cinq groupes et d'une coupe économique "bien utile aux éditeurs", souligne Jean-Paul Maury.

Les CTP des ateliers des imprimeries loirétaines de Malesherbes et de Manchecourt ont notamment été changés par de nouvelles machines Agfa prévues pour produire des plaques au format 2 960 mm × 1 500 mm prêtes à servir de nouvelles rotatives de très grands formats si le marché l'impose.

"Nous continuons à moderniser notre atelier de façonnage afin d'améliorer sa productivité en liant les machines de routage aux machines à brocher. L'efficacité et le gain de temps pour les éditeurs sont très sensibles. Ainsi les transferts de papier, les files d'attente entre le façonnage et le routage, ainsi que la gâche, sont évités. Les prix de vente actuels imposent un service en ligne sans transfert sous un même toit."

Et un grand chantier de rénovation de l'électronique de quatre rotatives Sunday débuté l'an dernier doit se poursuivre sur 2020, 2021 et 2022.

Une nouvelle Heidelberg 9 groupes à Roto France 

Sur le site Roto France à Lognes en Seine-et-Marne spécialisé dans les catalogues et magazines, démarrera en septembre une toute nouvelle Heildelberg 5 couleurs. Cette nouvelle Heidelberg XL 106 en retiration, 9 groupes plus vernis, est en cours d'installation.

"Elle facilitera la dépose de différents vernis reconnus comme plus écologiques, vernis mat, semi-mat, soft touch… Citéo pénalise désormais financièrement les vernis UV", nous précise-t-il.
Et cette nouvelle presse pourra être alimentée en bobines de papier "afin de faire profiter à nos clients du prix de papier en bobine très avantageux".

Et une brocheuse Corona de Muller Martini est venue compléter le service de dos carré collé, ainsi qu'une Sitma pour le service routage.

Une rotative Man Roland de plus pour Normandie Roto Impression

L'usine Normandie Roto Impression, située à Lonrai dans l'Orne et spécialisée dans les livres, va être équipée d'une rotative Man ZMR (zero make ready) de grande vitesse et de grande laize en juillet 2020. "Elle a une coupe adaptée aux livres de littérature générale et est complémentaire à certaines de nos installations."

Une deuxième ligne de poses de bandes automatiques ainsi que trois robots aux sorties des machines de dos carré ont déjà été installés.
"Cette usine est un bijou et dispose d'un service très fiable ainsi que d'une qualité très constante reconnue et appréciée", se félicite le chef d'entreprise.

Et toujours de nouvelles solutions pour les éditeurs et industriels

"Nous développons grâce à Key Graphic et avec notre filiale 4D Concept des softwares performants pour offrir des solutions aux éditeurs et aux industriels leur facilitant le suivi de leurs productions et leurs réapprovisionnements, tout cela en lien avec l'usine numérique de Millau très performante en qualité de service dans les très faibles tirages noir et couleurs."

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...