La TapeJet, le seul robot capable de déposer de l’adhésif double face

Depuis 1996, l’entreprise JMP, installée à Hangest près d’Amiens, invente des systèmes d’encollage très ingénieux.

Le

Le constructeur de machine, JMP, a développé un nouvel outil d’encollage : la première machine de dépose multidirectionnelle d’adhésif double face.

Axée sur l’innovation et la recherche depuis sa création, l’entreprise JMP dirigée par Jean-Marc Pollet, a déjà conçu le système d’encollage robotisé GlueJet.

Et à ce jour, 240 robots de collage ainsi qu’une dizaine de machines spéciales (emballeuse, pose de garde, assembleuse, machine de convoyage...) ont été produits et vendus par le constructeur français dans le monde.
Le dernier-né a été baptisé TapeJet. La TapeJet est la seule machine capable de déposer automatiquement de l’adhésif double face dans toutes les directions.
Pour inventer ses systèmes, le concepteur Jean-Marc Pollet, s'appuie sur son expérience de terrain. Issu du monde du cartonnage, il a une parfaite connaissance des contraintes de production.

Plusieurs TapeJet ont déjà été installées en France. Philippe Burgain, directeur de Gauthier PLV, spécialisée en fabrication de cartonnages, dans les Yvelines, est complètement conquis par cette innovation : ″Cette machine est devenue dans notre atelier un outil indispensable, améliorant et optimisant notre productivité.″

L'une des TapeJet installées vers Bordeaux, chez Constantin, concepteur et producteur de communication sur le lieu de vente.

Un constat que MasterPub, spécialisé en PLV carton et emballages de vente, partage tout à fait : ″Ils ont réussi à automatiser ce qui n’était pas automatisé jusqu’à aujourd’hui″ déclare le chef d’atelier de MasterPub qui utilise la TapeJet depuis plusieurs mois maintenant. ″C’est beaucoup plus précis que la main humaine, et elle va 2 à 2,5 fois plus vite qu'une personne !″
La vitesse de pose est ajustable de 0,1 à 0,8 m/s, et cette productivité élevée s’ajoute à une automatisation qui libère de la main-d’œuvre : ″Je peux avoir une personne pour gérer la machine et en même temps, elle peut s’occuper d’autres petits travaux à façon.″

Pour Jean-François Guitard, le directeur de MasterPub, "la TapeJet est une machine aboutie et polyvalente. La tête d’adhésif a été très bien pensée par JMP : elle assure une régularité de pose et permet d’automatiser la pose de double face de façon industrielle.″

″La programmation est facile et les petites astuces conçues par JMP, comme le trait discontinu sans arrêt dans le déplacement, montrent une nouvelle fois leur savoir-faire. L’éjection des feuilles en automatique permet de faire fonctionner la machine de manière autonome.″

Répondant aux besoins d’applications d’adhésif double face de nombreuses industries, la TapeJet, machine ″made in France″, a assurément un bel avenir devant elle.

 

Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Photos
Voir les 24 photos
Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO