Suite de l'incendie de l'imprimerie Colin Frères (54)

La semaine dernière, l'imprimerie Colin Frères, située à Maxéville, en Meurthe-et-Moselle, était victime d'un incendie.

Jeudi 27 novembre, vers 20 heures, une cinquantaine de sapeurs pompiers avaient été dépêchés sur les lieux de l'incendie de l'imprimerie Colin Frères Arts Graphiques, dirigée par Philippe Colin et son frère Gilles.

Il avait fallu trois lances pour maitriser le feu. 

Pour l'instant, le montant des dégâts est encore en cours d'estimation. Mais environ 500 m² de l'entreprise ont été touchés, sur un bâtiment qui en compte 7 000.

″L’imprimerie Colin Frères a subi un préjudice important dû à un incendie qui s’est déclaré jeudi soir,″ déclare, dans un communiqué, la direction. Heureusement, ″aucun employé ne se trouvait dans l’entreprise″.

L'origine de l'incendie provient d'un court-circuit électrique.

Le feu a endommagé une partie des locaux, "sans toutefois endommager gravement les outils de production et mettre en péril l’activité".

Et après plusieurs jours consacrés au nettoyage des locaux, la production a pu reprendre dès mardi. La direction assure qu’″aucun client n’est impacté par un retard de livraison″.

Elle tient à souligner ″l'intervention rapide et efficace des pompiers qui a certainement permis d'éviter le pire″. Elle précise également qu'″aucun chômage technique n’est et ne sera en vigueur".

"Cet épisode malheureux ne sera bientôt qu’un mauvais souvenir.″

Plus d'articles sur les chaînes :

Meurthe-et-Moselle
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...