Les prix littéraires 2014 partagés entre trois imprimeurs

Imprimerie Normandie Roto Impression

Si les gagnants des prix littéraires ont déjoué cette année les pronostics, côté imprimeurs, on retrouve les trois grands noms de l'impression du livre monochrome.

En France, trois imprimeries se partagent le marché des prix littéraires : le groupe CPI avec ses trois imprimeries situées en France spécialisées dans le livre monochrome, l'imprimerie Floch et l'imprimerie Roto Normandie appartenant au groupe Maury de Jean-Paul Maury.

Dirigé par Pierre-François Catté, le groupe CPI, leader européen du livre noir et blanc est le seul imprimeur en France à disposer de presses Cameron.
Il obtient cette année le prestigieux Goncourt (Pas pleurer, Lydie Salvayre, Seuil), ainsi que le Prix de l’Académie Française (Constellation de Adrien Bosc, Stock), le Prix Fémina Essai (Et dans l’éternité je ne m’ennuierai pas, Paul Veyne, Albin Michel), le Prix Fémina Étranger (Ce qui reste de nos vies, Zeruya Shalev, Gallimard) et le Prix de Flore (L'Aménagement, Aurélien Bellanger, Gallimard).

L'imprimerie Floch, dirigée par Edouard Floch et située en Mayenne, est équipée de trois Roto-page, des rotatives mises au point par l'imprimeur lui-même. Pour cette saison des prix littéraires, elle récolte le prestigieux prix Renaudot pour Charlotte, David Foenkinos, Gallimard. Et elle a également imprimé le dernier roman de la plus médiatique distinction littéraire du monde, le prix Nobel de Littérature, attribué à Patrick Modiano (Pour que tu ne te perdes pas dans le quartier, Gallimard).

L'imprimerie Normandie Roto Impression située à Lonrai près d'’Alençon du groupe Maury compte cinq rotatives Timson (en photo).
Cette année, elle a pu encore allonger la liste de son palmarès avec l'’impression de nombreux grands prix : le Prix du Meilleur livre étranger (Cette nuit, je l'ai vue de Drago Jančar, Phébus), le Prix Médicis (Terminus radieux d'Antoine Volodine, Seuil), le Prix Femina (Bain de lune, Yanick Lahens, Sabine Wespieser Éditeur), le Renaudot des lycéens (L'amour et les forêts, Eric Reinhardt, Gallimard).
Et la saison s'est achevée sur le prix Interallié remis le 20 novembre (Karpathia, Mathias Menegoz, P.O.L.), lui aussi imprimé à l'imprimerie du groupe Maury.

Ces prix littéraires sont chaque année, l'occasion de mettre ″un peu d'émulation dans les ateliers d'impression″, comme le dit Jean-Paul Maury.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...