Gascogne, résultat amélioré et poursuite de sa réorganisation

Le groupe français spécialiste du bois et de l’emballage est toujours dans le rouge mais progresse.

Le

Gascogne, le groupe landais, a annoncé un chiffre d’affaires de 410,7 millions d'euros en 2014, en baisse de 1,8 % par rapport à 2013.

Ce résultat négatif est principalement dû à une baisse de l'activité bois du groupe, -11,2 %. Le papier affiche une baisse de 2,3 %, les sacs de 0,3 % et les complexes une hausse de 3,5 %.

Le résultat net consolidé 2014 devrait se solder par une perte de l’ordre de 6 millions d'euros contre une perte de 55,7 millions en 2013.

Suite à la finalisation de la restructuration financière en septembre 2014, un certain nombre de chantiers, qui se poursuivent sur 2015, ont été lancés afin d’améliorer les performances économiques du groupe et réduire les coûts.

Sur un plan organisationnel, les branches papier, sacs et complexes ont été regroupées au sein d'une division Emballage avec une direction et des activités support mutualisées.

Dans la division emballage, un plan amiante se déroulera en 2015 permettant à des salariés du le site de Mimizan (activités papier et sac) de faire valoir leur droit à une cessation anticipée d’activité.

Dans la division bois, le plan de relance a démarré. Il comprend un volet d’investissements importants ainsi qu’une restructuration industrielle. Cette transformation organisationnelle se fera dans le cadre d’un Plan de sauvegarde de l’emploi (PSE).
21 suppressions de postes sur 50 sur le site de Marmande dans le Lot-et-Garonneont déjà été annoncées lors d'un comité d'entreprise en début de mois.

Sur un plan juridique, l'organigramme est en cours de simplification et les sociétés françaises ont été rebaptisées en début d'année.
Gascogne Wood Products (à laquelle ont été fusionnées les sociétés Forestière de Gascogne et Allwood France) devient Gascogne Bois, Gascogne Paper devient Gascogne Papier, Gascogne Sack se nomme maintenant Gascogne Sacs et Gascogne Laminates devient Gascogne Flexible.

Les sociétés sous-capitalisées (Gascogne Bois, Gascogne Papier, Depland) ont été recapitalisées fin 2014.

 

(En photo le site de l'usine papier de Mimizan, dans les Landes)

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...
Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO