Une deuxième vie pour Sira (95) de Sego

Le tribunal de Commerce a rendu sa décision, hier, concernant la cession de l'imprimerie Sira.

Le

En vente depuis mars suite à son placement en redressement judiciaire, Sira, la branche feuille du groupe Sego, située à Taverny dans le Val-d'Oise, a désormais un nouveau propriétaire.

Le tribunal de Commerce de Pontoise pouvait choisir entre le projet du groupe Prenant et celui de Déjà Link. Il a finalement retenu la proposition de l'imprimerie Déjà Link dirigée par Laurent Caviale.

C'est la notoriété de Sira et la culture assez similaire aux deux entreprises qui ont poussé Laurent Caviale à reprendre cette entité du groupe Sego.

"On travaillait de manière historique avec la Sego. La Sira est une entreprise qui a une belle notoriété, qui fait partie des beaux noms de l'imprimerie francilienne. De plus, nous avons une culture relativement commune avec Sego : nous avons une approche de proximité, de conseils, d'hyper réactivité sur des produits plutôt premium, à forte valeur ajoutée," nous explique le directeur.

Sira ne va donc pas disparaître. Déjà Link reprend le nom commercial et le fond de commerce.

"Le but de cette opération est de créer un partenariat commercial avec le groupe Sego. Le groupe s'est défait de son unité feuille : Déjà Link sera le partenaire feuille de Sego et Sego le partenaire rotative de Déjà Link," nous apprend Laurent Caviale.

Sur les 18 salariés, cinq sont gardés. Dès lundi, ils intégreront le site de Déjà Link installé à Stains en Seine-Saint-Denis.
Ce changement de lieu de travail, une vingtaine de kilomètres de Sira, a été tout à fait accepté par ces cinq salariés, prêts à un nouveau départ.

Plus d'infos sur la société S.i.r.a (societe Impression Et Realisation Artisanale)
Vos réactions
Ajouter un commentaire...

Yvon Goubet 21 Avril 2015
C'est une page qui se tourne pour la Sira et, j'imagine, un pincement au coeur pour Pierre Richard qui l'a créée et fait grandir jusqu'à devenir le point de départ de ce qui devait devenir le groupe SÉGO. Une décision certainement difficile pour Hervé compte tenu de la charge affective. Mes amitiés à Pierre et Hervé.
Eric Illand 12 Juin 2015
Bien triste nouvelle pour qui à connu la SIRA à ses débuts. Je me souviens d'un déplacement au Mans auprès des Mutuelles du Mans, en présence de Monsieur Pierre Richard, inoubliable et de brèves rencontres ultérieures pour équiper PLIFAC, l'unité "façonnage" de SIRA à l'époque. Nul doute que ceux qui ont connus cette époque et P. Richard partagent comme moi son émotion, l'entreprise demeure et poursuit le chemin, c'est un prolongement sommes toutes heureux.
Vivi Chocapic 03 Juillet 2015
Je crois que ce monsieur s appelait Sénéchal "mutuelle du mans " de memoire j ai travaillé de tres longues anne a a Sira ..... quel dommage vraiment c etait le bébé de Pierre Richard

S.i.r.a (societe Impression Et Realisation Artisanale) dans le classement de l'imprimerie
SIRA recrute
Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO