Facebook recrute à Paris pour son nouveau laboratoire de recherche sur l'AI

Le géant américain a choisi Paris pour installer son laboratoire dédié à la recherche sur l'intelligence artificielle.

Yann LeCun, le chercheur français qui dirige le labo mondial de recherche en intelligence artificielle de Facebook (Facebook Artificial Intelligence Service) était à Paris mardi 2 juin avec Mike Schroepfer, qui s’occupe de la technologie chez Facebook, pour annoncer l’ouverture du FAIR-Paris, la première et unique antenne de son labo hors des États-Unis.

Dirigé par Florent Perronnin, le FAIR-Paris a déjà recruté 5 chercheurs français. Le laboratoire développera des machines pouvant reconnaître et interpréter les contenus et même comprendre les hommes et dialoguer avec eux. Des recherches qui visent notamment à améliorer les produits du réseau social (fils d’actualité, classement des photos, fonction de recherche, etc.). Facebook investit actuellement dans trois domaines de recherche : l’intelligence artificielle, la réalité virtuelle et la connectivité planétaire.

Si la firme a choisi Paris pour installer son laboratoire c’est parce que selon elle "la France abrite quelques-uns des meilleurs chercheurs au monde". Elle a donc conclu un accord avec l’INRIA (Institut national de recherche en informatique et en automatique) pour recruter sa nouvelle équipe qui devrait être constituée d’une dizaine de membres d’ici la fin de l’année. L’équipe parisienne s’ajoutera à celles déjà existantes à Menlo Park et à New York.

Si les recherches sur l’intelligence artificielle n’en sont qu’à leur balbutiement, ses possibilités de développement sont quasi infinies et devraient ouvrir la voie à toute une nouvelle génération de services (médecine, automobile, services à la personne, entreprises, etc.). D’ici 5 ou 10 ans, le laboratoire souhaite mettre au point des machines capables d’effectuer des tâches qui nécessitent un raisonnement.

Plus d'articles sur les chaînes :

Paris
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...