La presse locale se réinvente sur une rotative numérique

À partir du premier trimestre 2016, l'Imprimerie de l'Avesnois (59) produira une partie des journaux locaux sur une rotative numérique Kodak Prosper 600C. Un investissement qui annonce un renouveau de l'offre éditoriale et commerciale de la presse locale.

C’est une petite révolution qui est en train de se jouer dans la presse régionale. Plusieurs sociétés de presse se sont associées pour l’acquisition d’une rotative numérique Kodak Propser 600C, complétée par une ligne de finition Manroland, afin de produire du contenu à donnée variable, c’est-à-dire adapté aux différents lecteurs et lieux de distribution.

C’est à l’imprimerie de l’Avesnois, filiale à 94 % du groupe L’Observateur qui édite plusieurs hebdomadaires dans la région Nord-Pas-de-Calais, qu’est installée la nouvelle rotative. Un investissement de plus de 6 millions d’euros réalisé grâce à l’association de 4 entreprises de presse locale : L’Observateur, La Semaine de l’Allier, Liberté Hebdo et Le Journal de la Haute-Marne.

Un journal à la carte

Les hebdomadaires régionaux optant pour ce nouveau système d’impression à jet d’encre (au lieu de l’offset) pourront développer un contenu de proximité adapté aux différents utilisateurs et aux différentes localités dans lesquelles les journaux sont distribués. « Techniquement, il est possible d’imprimer un exemplaire différent pour chaque utilisateur », explique Oriane de Kerraoul, chargée de communication chez Sogemedia, un des plus importants groupes de presse régionale en France, dont L’Observateur est une filiale.

Chaque journal disposera toujours d’une base commune, composée d’informations locales et nationales, et pourra ensuite proposer une variabilité dans les contenus pouvant s’adapter de façon plus pertinente aux attentes des lecteurs. Les lecteurs pourront par exemple choisir des rubriques thématiques en fonction de leur intérêt : sport, théâtre, musique, gastronomie, etc. Inspiré de l’expérience numérique, ce nouveau mode d’impression permettra aux lecteurs de personnaliser leur journal papier de la même manière qu’on peut aujourd’hui le faire sur une tablette.

Nouveau modèle publicitaire

Ce nouveau système d’impression va également modifier le modèle publicitaire. « Nous pourrons proposer des publicités plus locales puisque nous disposerons d’un emplacement sur lequel nous pourrons placer différentes publicités en fonction de la localité où le journal est distribué ». L’emplacement sera ainsi vendu moins cher mais à plus d'annonceurs, ce qui permettra à de petits artisans ou commerçants d’accéder à la publicité dans un journal payant.

Plus d'articles sur les chaînes :

Nord
Réagir à cet article :
René Hochart - 01 Décembre 2015
C'est l'avenir mais que va t-on faire des salariés ?
Eric Illand - 03 Février 2016
Positivons ; nos têtes pensantes vont les faire devenir auto entrepreneurs!.....
Ajouter un commentaire...