L'étrange ressemblance entre le logo des JO 2024 de Paris et celui d'une agence anglaise

Le logo officiel de la candidature de Paris aux Jeux Olympiques d'été 2024 est-il un plagiat ?

Mardi soir, le logo officiel de la candidature de Paris aux Jeux Olympiques d’été 2024 était dévoilé. Signé par l’agence Dragon Rouge, le logo a reçu un accueil très favorable sur les réseaux sociaux. Avec ses trois bandes qui se croisent, le dessin évoque une Tour Eiffel polychrome, stylisée, et laisse également apparaître les chiffres 2 et 4, pour Paris 2024, mais également pour le centenaire des derniers Jeux Olympiques organisés à Paris en 1924. 

Mais le lendemain de sa présentation, un tweet évoquant la forte ressemblance de ce logo avec celui de l’agence londonienne 4 Global a semé le trouble. À tel point que le magazine GQ a joint par téléphone le responsable de l’agence Dragon Rouge afin d’en savoir plus. Surpris par cette révélation, ce dernier a assuré qu’il n’y avait "aucun partenariat, aucun rapprochement avec 4 Global", ni aucune volonté de les "copier". Joint également par le magazine, l’agence anglaise a affirmé ne rien savoir sur une éventuelle réutilisation.

L’histoire se répète ?

En septembre dernier, le logo sélectionné pour les Jeux Olympiques 2020 de Tokyo avait été recalé pour cause de plagiat. La plainte venait d’un graphiste, créateur du logo d’un théâtre en Belgique, qui avait estimé que le logo sélectionné pour les Jeux Olympiques ressemblait étrangement à son propre logo. Kenjiro Sano, le créateur du logo japonais avait fermement rejeté l’accusation, mais le comité d’organisation avait toutefois décidé à renoncer à l’utilisation du logo.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Raymond Mustacchi - 12 Février 2016
Juriste en droit d'auteur et publicité, j'ai eu à m'occuper de plusieurs affaires de "plagiats", volontaires ET involontaires. On dit que les grands esprits se rencontrent! Il faut tenir compte de l'inconscient des créateurs. Un graphiste ou un compositeur de musique voit (ou entend)par hasard un dessin dans une revue - ou air de musique à la radio<;
Dominique Hermier - 15 Février 2016
Réminiscence ?
Ajouter un commentaire...