Renaud met une partie de sa collection de BD aux enchères

Le chanteur, qui collectionne les bandes dessinées depuis les années 80, va vendre 200 pièces parmi les 4 000 objets et albums qui composent sa collection.

Grand amateur de bandes dessinées, et notamment des classiques de son enfance comme Tintin, Spirou, Blake et Mortimer, Lucky Luke, Jerry Spring ou encore Quick et Flupke, Renaud s’apprête à se séparer d’une partie de sa collection. Le chanteur a déclaré qu’il allait vendre 200 pièces parmi sa collection d’environ 4 000 objets et albums lors d’une vente aux enchères qui se déroulera le 30 avril prochain chez Artcurial.

Parmi les pièces rares figurera la double planche de fin dessinée par Hergé pour Le Sceptre d’Ottokar, publié en 1939 estimée entre 600 000 et 800 000 euros. Renaud en avait fait l’acquisition directement auprès de la veuve du dessinateur Le Rallic, chez qui Hergé a travaillé au début de la guerre. « À l’époque, elle me la céda pour 100 000 F. C’était la plus importante dépense de toute ma collection. Mais je ne regrette rien », a déclaré le chanteur.

On retrouvera également une planche du quatrième album de Quick et Flupke estimée entre 80 000 et 120 000 euros, deux personnages turbulents que Renaud affectionne particulièrement : « C’est la poésie de la rue, l’enfance et les chaussures à clous. Quick et Flupke sont un peu du Robert Doisneau dans la BD, un peu d’Albert Lamorisse en bulles, un peu des “petites canailles” du feuilleton de notre enfance. »

Artcurial proposera également à la vente un dessin de Max Cabanes pour Le Temps des noyaux, estimé entre 450 et 650 euros, un recueil de chansons de Renaud paru aux éditions du Seuil à la fin des années 80.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...