IBM dépose un brevet pour interdire l'impression de contenus sous copyright

L'imprimante imaginée par IBM aurait accès à une base de données lui permettant de valider ou d'empêcher une impression selon que le document est protégé ou non par le droit d'auteur.

IBM a déposé un brevet visant à interdire l’impression d’un document protégé par le droit d’auteur (copyright). Baptisé "Copyright Infringement Prevention", ce brevet enregistré en avril 2015 vient d’être publié.

Son rôle serait de restreindre les fonctions des imprimantes qui ne pourraient dès lors traiter une demande de numérisation ou d’impression sans avoir eu avant la confirmation que l’utilisateur a bien le droit de le faire.

Concrètement, il pourrait aussi bien s’agir du chapitre d’un livre, que d’un article de journal ou encore d’une image. L’imprimante recevrait le fichier à imprimer, analyserait son contenu et interrogerait une base de données externe afin de valider ou non la demande. Comme base de données, IBM évoque les numéros ISBN (International Standard Book Number), l’ISSN (International Standard Serial Number) ou encore les données de l’United States Copyright Office.

Pour s’assurer qu’il n’y a pas d’infraction au droit d’auteur, l’imprimante pourrait intégrer différents facteurs comme le type de licences, les droits de propriété ou encore le nombre d’impressions autorisées pour le document. L’imprimante serait également capable de parcourir de grandes quantités de textes et de procéder à des contrôles de plagiat.

On imagine toutefois mal comment une telle technologie pourrait s’imposer dans les entreprises ou chez les particuliers. Sans parler du monde scolaire ou universitaire...

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...