KBA dresse un bilan très positif de la drupa

Pour le constructeur KBA, il s'agit de la meilleure drupa depuis l'an 2000 et d'un retour en force de l'imprimé.

Claus Bolza-Schünemann, président de KBA ainsi que du comité d’organisation de la drupa, tire un premier bilan très positif du salon. Le plus grand rendez-vous de la filière graphique qui a fermé ses portes le 10 juin a accueilli près de 260 000 visiteurs sur onze jours.

Pour Claus Bolza-Schünemann, cette édition 2016 a été la meilleure depuis l’an 2 000 et s’est caractérisée par un retour en force de l’imprimé. "Après les modifications structurelles de ces huit dernières années, l’imprimé sous toutes ses formes et dans toute sa diversité a effectué un retour en force lors de la drupa 2016 (…) la plupart des entreprises avaient fait leurs devoirs et s’étaient adaptées aux nouvelles réalités du marché" a-t-il déclarer.

Il a également tenu à souligner "la quantité, la qualité et l’internationalité des visiteurs", précisant que nombre d’entre eux étaient venus "bien préparés et avec une idée précise de ce qu’ils voulaient".

Déferlante de commandes en offset feuilles

Le constructeur annonce plusieurs centaines de millions d’euros de commandes dans le principal secteur, l’offset feuilles. "Nous avons largement dépassé l’objectif que nous nous étions nous-mêmes fixé et avons conclu un grand nombre de contrats dans toutes les catégories de formats", précise Ralf Sammeck, directeur de KBA-Sheetfed Solutions. 

KBA se félicite également des retours positifs des visiteurs sur l’élargissement de son offre au façonnage avec sa découpeuse rotative et la reprise annoncée du fabricant espagnol de platines de découpe Iberica AG.

Enfin, si la présentation de solutions en numérique, flexo et offset a eu un impact positif sur le nombre de visiteurs, le record d’affluence a été décroché par les présentations live de la ligne numérique RotaJET L.

En considérant le grand nombre de nouveaux projets, KBA s’attend à des retombées positives dans les mois à venir. "Je ne peux qu’approuver quand j’entends dire que cette drupa a été la meilleure depuis 2000", conclut Claus Bolza-Schünemann.     

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...