Un robot typographique qui fonctionne avec du sable


Sand writer Skryf from Pierre Derks on Vimeo.

Sandwriter Skryf est une machine typographique qui imprime avec du sable des textes sur le sol. Elle vise à nous rappeler le caractère éphémère et transitoire des choses.

Un robot imprimeur de sable

Imaginée par l’artiste néerlandais Gijs van Bon, la machine Sandwriter Skryf dessine des lettres sur le sol avec du sable. Elle peut changer de police, dessiner des images ou encore déposer du sable teinté afin de créer des textes multicolores.

Piloté par un ordinateur, ce robot typographique qui ressemble à un tricycle a été conçu pour imprimer sur le sol des poésies et messages éphémères. L’artiste tape un texte dans l’ordinateur portable qui est ensuite converti en un code qui contrôle plusieurs moteurs régulant le flux de sable.

Très lentement, la machine laisse échapper le sable afin de former une lettre tout en protégeant cette partie du texte. Elle passe ensuite par-dessus pour entamer la lettre suivante et laisser apparaître le texte au fur et à mesure. La machine peut imprimer des histoires à une vitesse de 40 mètres de texte par heure.

Exprimer par la poésie et la typographie le caractère transitoire des choses

Par cette invention, l’artiste a voulu souligner le caractère éphémère et transitoire des choses. "Les êtres humains, la nature et le passage du temps sont responsables de la désintégration des mots. Parfois très rapidement, parfois très lentement. Comme le sable qui nous glisse entre les doigts" explique l’artiste.

Le robot a été utilisé par Gijs van Bon dans le cadre de « performances publiques » et dans des festivals un peu partout à travers le monde, comme le Milton Keynes Festival International au Royaume-Uni, le Ansan Rue Art Festival en Corée ou encore Chalon dans la Rue en France.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...